Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 09:52

La plume est facilement critique, surtout en cette période pré électorale où les bévues, les bourdes, les propos inconséquents fleurissent sur les lèvres de ceux qui traquent les suffrages des électeurs, de quelque bord qu’ils soient.


Faisons amende honorable et admettons que tenir le crachoir pendant plus de 4 mois sans commettre un lapsus, émettre une ineptie, ou contredire des propos déjà tenus tiendrait du miracle. Comment éviter la cohorte des scrutateurs qui guettent à longueur de journée le mot imprudent, la petite phrase déplacée, le jugement maladroit, comme celui qui encensa la justice chinoise sans donner dans la langue de bois ?

 
Alors rendons hommage à nos candidats qui sur la distance ne se comporte pas si mal. Et qui tous les matins doivent trouver quelque chose à ajouter, donner leur pâtée à la meute des  journalistes affamés et ainsi bénéficier de quelques minutes d’attention lors du JT quotidien.


Et pour les assister ils disposent de larbins dont c’est le métier à plein temps, sans RTT ni trente cinq heures. Ils ne comptent pas leurs heures supplémentaires. Ils peuvent se faire virer sans préavis, sans indemnités pour compenser sa perte de notoriété pour une perle mal inspirée.


C’est la grandeur et la servitude de ces éminents courtisans que sont les portes paroles. Ils s’effacent derrière le candidat après avoir usé leur brosse à reluire. Pour services rendus ils espèrent à la fin du parcours récupérer quelques miettes. Enfin, pour ceux qui auront misé sur le bon canasson.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires