Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 09:33

Ses partisans y verront la trahison d'un clerc. Ses adversaires le ralliement tardif et donc suspect d'un apparatchik. Seuls ses proches détecteront l'exaspération qui les guette, la servilité dont ils s'accommodent, la versatilité qu'il leur faut accompagner. On a compris qu'Éric Besson a choisi la liberté.


En homme libre il assume les quolibets, les sous entendus, les allusions et la déconsidération que le système s'applique à lui infliger. Mieux vaut être libre et solitaire que prisonnier d'une mégère : c'est un choix qui l'honore et que nombre de ses camarades d'infortune regrettent aujourd'hui de ne pas avoir eu le courage de faire.


En la circonstance, seul le premier à franchir le pas est honorable, les suivants sont des moutons qui sentant le vent tourner cherchent au moindre risque à récupérer une risée.


Saluons le geste salutaire : le problème avec madame Royal, ce ne sont pas les éléphants, ce ne sont pas les militants, c'est Madame Royal et ça Besson nous le livre* sans détours. On ne pourra plus dire : qui connaît monsieur Besson ?


* Eric Besson,  Qui connaît madame Royal, chez Grasset

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Bonnes feuilles
commenter cet article

commentaires

rico 20/03/2007 20:23

Eric Besson, le seul au PS qui a osé dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas !!!

Si Ségolène Royal perd au 1er tour, beaucoup d'autres langues vont se délier, à mon humble avis...

Richard Attias 20/03/2007 14:23

Si, on pourra le dire quand même parce que tout le monde s'en fout.J'espère qu'il va réussir à se payer une psychanalyse, le petit Besson. C'est tout le mal que je lui souhaite. Au moins pour le remercier d'avoir écrit que Sarkozy était un néoconservateur à passeport français...