Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 09:05

La formule fétiche de la démocratie, n’est ce pas ?


Jacques Heers  démystifie cette croyance, un homme un vote n’est pas synonyme de démocratie. Tout serait si simple…Les exemples pullulent qui contredisent cette simple équation. Aux États Unis Georges Bush élu avec moins de voix que son challenger, en France dans un département qui comportent 4 circonscriptions, pour un même nombre de voix sorties des urnes, on peut élire  3 députés UDR (droite)  et 1 PC (communiste), ou 2 UDR et 2 PC, ou 4 UDR, ou 4 PC …  tout dépend du mode de scrutin…et la France en a changé 10 fois en un siècle !


Pas facile d’expliquer à des pays fraîchement parvenus à l’indépendance que la démocratie permet au peuple d’exprimer son choix, quand l’illettrisme est le plus grand qualificatif commun des électeurs. Remplacer de but en blanc tribalisme, par le modèle républicain qui mit plusieurs siècles à se stabiliser en Europe ne peut conduire qu’à de cruelles désillusions. Voir l’Afrique noire.


Tous les travers d’un système qui, chez nous, peut donner 80% des députés à une formation qui représente moins de 20 % des suffrages et écartent des bureaux de vote 40% des citoyens sont décrits par le menu. L’irruption du marketing politique avec l’élection du président au suffrage universel et la dérive populiste accélérée par les instituts de sondage dont la France est la plus grande consommatrice, complètent une description sans complaisance du système politique qui postule à la conquête du monde.


La seule certitude en refermant cet ouvrage* c’est que la démocratie "c’est la pire des choses, à l’exception de toutes les autres"… on le savait déjà !

 

 

* Un homme, un vote ?  Jacques Heers, aux éditions du Rocher

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Bonnes feuilles
commenter cet article

commentaires

xray 09/04/2007 16:13

Les élections démocratiques  Un simulacre de responsabilité pour une population irresponsable,  maintenue dans l’ignorance.  Élections :  N’importe lequel et qu’on en finisse. 
 

http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 
 

echofrance@hotmail.fr 

Olivier Rossignol 06/04/2007 17:11

Bonjour à tous !Candide, à te lire, j'ai de plus en plus d'espoir que tu finisses par voter Bayrou !!!!!;-))