Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 23:34

L’échec est sans pitié. Il abat les masques, met à nu l’individu. La personnalité que dévoile le paltoquet du Béarn n’a rien de celle d’un sage, d’un homme providentiel qui se situerait au dessus de la mêlée. Il apparaît à tous tel qu’on l’a décrit ici, un faux cul vaniteux, un politicien hargneux, un perdant vindicatif, un revanchard haineux.


La saga croquignolesque du vrai faux débat avec Mme Royal tourne à la mauvaise farce. Menacé de sevrage de micros et de caméras depuis que les urnes l’ont exclu de la finale il tente d’exister en réclamant qu’on l’entende. Pathétique, ce refus d’assumer sa sortie de route. Il n’ira pas à l’Elysée. En quelques jours il est passé du statut de tribun juché sur les tréteaux à celui de victime d’une overdose d’ego. C’est un divan qu’il lui faut pour le guérir des caméras et des micros.


En attendant il vomit sa fiente sur le Sarko. Pour un homme prônant le dialogue, le consensus sa fin de parcours est l’aveu de la tromperie que constituait sa posture de candidat de l’ouverture. C’est une cruelle désillusion pour ceux qui candidement se sont fait alpaguer par les rets d’un politicard retors.


Il insulte le vainqueur, mais plus éclairant il insinue que les journalistes sont à la solde de Sarko. Lui le preux chevalier traîne dans la fange toute une corporation qui émargerait sur les comptes secrets de l’UMP. Il faut remonter loin en arrière pour qu’une telle infamie ait été prononcée par un politicien de ce rang. Sans doute aussi loin que les années 30 et les scandales à répétition de la 3 ème république finissante.


Que ses propos abjects ne soient pas stigmatisés par l’autre candidat, ni par la presse elle-même a de quoi surprendre. C’est l’évidence de la présomption que le Tout Sauf Sarko fonctionne à plein. Ce n’est ni dans Libé, ni dans Marianne, ni dans Sud Ouest qu’on flétrira les propos du béarnais. Ceux là savent pour qui ils roulent, n’est ce pas monsieur Bayrou, n’est ce pas Mme Royal ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Marie 01/05/2007 18:47

La dernière arnaque de MSR et du PS c'est ce "concert-meeting" Le problême était comment faire pour égaler voire dépasser l'afflux extraordinaire au meeting de bercy de NS? On organise un concert gratuit ! Ceux qui ne savent pas quoi faire ce jour où tout est fermé seront trop contents de pouvoir assister à un concert et en plus MSR ne parlera que 30 mns! On se demande d'ailleurs comment elle va faire! En attendant elle revendique une affluence qui n'est pas due à sa simple personne. NS a rassemblé des dizaines de milliers de personnes pour seulement venir l'écouter lui!

Jacques Heurtault 30/04/2007 17:52

Réponse à Eric.Je vous remercie pour vos aimables compliments sur la qualité de mes interventions. Soyez sûr que cette qualité n'a pas baissé.Je redis ici que le programme de réforme de Nicolas Sarkozy est bien meilleur que celui de Ségolène Royal.Mais, ce qui compte dans la dernière ligne droite (si vous preférez la ligne gauche, ça m'est égal!), c'est la personnalité du candidat (50% du choix au moins!). Mon analyse est très simple : Nicolas Sarkozy a commis une ENORME bévue en refusant le débat que lui proposait Bayrou. Rappelons tout de même que c'est Ségo qui a proposé un débat à Bayrou, pas l'inverse! Dès la fin du débat Ségo/Bayrou, ce dernier a proposé un débat identique à Nicolas Sarkozy ... Nicolas aurait dû saisir la balle au bond ... Mêm s'il s'agit d'un ballon de rugby, quand on le tient, on peut marqué un essai (4 points, svp!) que l'on tranforme par la suite. C'est à Nicolas que cette remarque s'adresse ... Essayez donc de marquer un essai simplement en tapant dans le ballon!

Marie 29/04/2007 11:29

La compraison avec le ballon de rugby est excellente surtout pour qq du sud-ouest, bravo pour nous avoir rappelé cette remarque de Pompidou.
Quant à accuser sans aucune preuve NS et oser dire "j'en ai la certitude", c'est un proces d'intention digne d'un régime dictatorial, pour cela FB et MSR ont trouvé un terrain d'entente
L'un ne digere pas sa défaite du 1er tour et l'autre fait le grand écart entre troskystes et centre, il faut bien qu'elle trouve des voix. D'ailleurs elle revendique son statut de femme libre (!) qui ne doit rien au PS, il me semblait qu'elle était la candidate officielle du PS!
Quelle trahison tous azimuts
Nous aurons au moins vu dans ce débat (dialogue, monologue?) que FB n'aime pas le caractère de NS mais aussi qu'il n'est pas du tout d'accord avec la politique économique et sociale proposée par MSR
Entre autre l'idiotie d'un smic européen,  alignage du smic sur les pays de l'Est ou sur la France?  RI DI CU LE

triniti 28/04/2007 14:12

Quand je vois les contorsions de Bayrou, je pense toujours à cette remarque si juste de Pompidou : le centre, c'est comme un ballon de rugby, on ne sait jamais s'il va rebondir à gauche ou à droite.
Le ballon Bayrou erst parti sur la gauche, mais au prochain rebond...

Eric 27/04/2007 21:59


Il va de soi, M Heurtault, que par vainqueur, Candide faisait allusion au score de Nicolas Sarkozy à l'issue de ce premier tour.. Votre sensibilité bayrouiste, même si elle vient de prendre un coup au moral, ne vous aveugle tout de même pas au point de faire celui  qui n'a pas saisi la nuance ! Traiter de Lepeniste l'auteur de cette charge, si sévère soit elle, contre le comportement de M.Bayrou ressemble à s'y méprendre à  du Jack Lang pur jus, avec tout ce que cela comporte de ridicule, de caricatural et de démago. Avant de vouloir ranger les gens chez Le Pen, Pierre, Paul ou Jacques, commencez donc à gérer vos désillusions.. Vous nous avez habitué à mieux M.Heurtault...