Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 10:23

Un seul être nous manque et tout est dépeuplé ! Le paysage audiovisuel français (PAF) est amputé depuis quelques jours de l’une de ses figures emblématiques qui faisait parti du décor. Mme Royal s’est glissée subrepticement hors du champ des caméras. Ce n’est pas que les télés ne la traquent pas, c’est qu’elle juge inutile d’apparaître telle qu’elle est devenue : la perdante qui a mis le feu à la maison socialiste.


Autant laisser les électeurs sur l’image de papier glacé d’une Joconde éthérée flottant sur un petit nuage et avec l'espoir bien téméraire d’enlever la victoire à un adversaire trop puissant.


Les flonflons de la fête auront duré même après la déception d’une défaite non assumée. Marie Ségolène ne veut pas écorner le capital de nostalgie qu’elle garde chez certains électeurs. Alors pourquoi troquer cet atout qui s’érodera avec le temps en s’investissant dans des législatives mal engagées.


Au secours la maison brûle ! Mais Marie Ségolène est à Djerba, non elle est de retour dans son fief du Poitou-Charentes, non elle est à son bureau de l’assemblée nationale à réviser son agenda. Seule certitude pour les militants : elle ne se bat pas.


Après moi le déluge, semble dire Mme Royal. Elle a raison, autant attendre que la défaite électorale fasse du parti socialiste un champ de ruines plutôt que de voir son nom associé à une déculottée programmée.


Aux militant du PS d’apprécier si un leader – même en jupon – doit s’épargner de mouiller la chemise et d’aller au charbon ou si ce retrait de la campagne ne s’apparente pas à une désertion.


Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

arno 23/05/2007 17:00

CHANGEMENT D'ADRESSE!!!Depuis 3 mois j'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/Ce blog est consacré à Ségolène Royal qui va sans doute devenir prochainement la chef de l'opposition et elle sera sans doute notre candidate pour les élections présidentielle de 2012.Mais à cause de problèmes récent mon blog je change d'adresse alors pourriez vous mettre un lien vers la nouvelle adresse de ce blog qui est la suivantes:    http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!!Nous vous remercions tous pour cette belle campagne présidentielle et nous remercions Mme Ségolène Royal qui a fait une très bonne campagne et qui a su nous redonner le goût de la politique.Vous pouvez dès maintenant vous abonnez à la Newsletter.

rico 23/05/2007 14:40

Je viens de créer une communauté sur Over-blog en rapport avec le thème de ton blog.Rejoindre cette communauté

Bastien Gaudray 23/05/2007 14:38

Il faut aussi se demander quelles sont ses marges de manoeuvre actuellement. La défaite a précipité les ambitions et les guerres internes, où les stratégies d'états-majors sont monnaies courrantes. Ne pas oublier que mme Royal joue sa survie politique.
Par contre ce qui est dommage, c'est que le PS ne débatte pas des faits et des idées.
Un Grenelle de l'Ecologie sans le Réseau Sortir du Nucléaire, est-ce réellement fiable ? On ne discutera donc pas du nucléaire (dont je partisan par ailleurs, mais j'aime les débats qui nous enrichissent tous) ?
12 ministres sur 15 qui se présentent aux législatives, n'est-ce pas trop mêler exécutif et législatif ? Les ministres qui ne seront pas élus auront-il une légitimité pour rester au gouvernement ?
Quelle politique sociale ? Monsieur Hirsch aura-t-il les moyens de sa politique ?
Quelle politique fiscale ? Baisser les impôts, rembourser la dette et relancer l'économie, n'est-ce pas incompatible avec un respect du service publique ?
Voilà des questions bien plus intéressantes que la présence de Mme Royal dans les médias.