Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 09:25

En cette veille de Pentecôte la question mérite d’être posée. Car si beaucoup a été dit sur cet avatar de la politique Raffarin, son illisibilité et le fiasco de son application, il reste, au-delà de cet indéniable gâchis, comme un relent de mal au cœur.


Le piètre résultat des premiers « lundis » a conduit à développer une formule à la carte, indolore pour les fonctionnaires et pour ceux qui bénéficient de RTT et supportée in fine par les salariés des PME et des toutes petites entreprises.


Pire, le pataquès d’un système à deux vitesses conduit à altérer la productivité des entreprises qui auront décidé d’être en activité le lundi de pentecôte. La double peine pour ceux qui vont travailler : c’est l’histoire d’une idée faussement généreuse, qui détournée de sa finalité ne contribue que marginalement au résultat escompté mais accroît les inégalités.


Puisque le temps est à la rupture, il serait sain qu’un homme sage remette à plat ce monument du bétisier national,  pur produit de notre technocratie. Retour à la journée chômée, puisque dans cette république laïque les fêtes religieuses ont encore droit de cité. Et suppression du 8 mai qui, à aucun titre, ne mérite d’être férié et honoré. Si les allemands refluèrent et finirent par capituler ce n’est pas aux armées françaises qu’on le doit, n’en déplaise à ceux qui nous installèrent tardivement dans le camp des vainqueurs.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires