Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 20:44

C’est un virus franco français. Il sévit indifféremment chez les hommes politiques de droite ou de gauche. Il se manifeste généralement lors des réunions internationales mais il n’est pas contagieux, seulement irritant. Il indispose nos  partenaires d’autant plus sévèrement qu’ils ont déjà été exposés à des porteurs dont la mine austère pouvait cacher qu’ils en étaient atteints.


Le gallicisme puisque c’est de lui qu’il s’agit, consiste à enseigner aux autres ce qu’ils doivent faire et à faire le contraire. L’histoire récente est riche de ces situations où les français se sont distingués en ne respectant pas les règles qu’ils avaient eux même votées. Décrire les réactions des politiciens étrangers qui se font prendre à ce jeu de dupes obligerait à utiliser un vocabulaire au quel le lecteur n’est pas habitué.


Sarkozy vient de rejoindre cette longue liste où Chirac après Mitterrand a montré d’exceptionnelles dispositions. Difficile d’être crédible quand on va expliquer que l’orthodoxie financière qui s’impose aux pays nouvellement entrants dans l’union européenne ne concerne pas les français. Effectivement, on se situe au dessus de la mêlée et on ne respecte pas les règles budgétaires : normal, on est français !


C’est un virus dont on aimerait que nos hommes politiques apprennent à se défaire. Notre réputation d’arrogance et de suffisance nuit à notre image pas seulement dans l’univers politique mais aussi dans les relations commerciales comme dans notre capacité d’accueil des touristes qui tolèrent encore de venir dépenser leurs économies en se laissant traiter comme du bétail.


Pas surprenant puisque l’exemple vient d’en haut, de ce Nicolas, haut comme trois pommes, mais déjà arrogant comme un coq, un coq gaulois.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

laurent 09/07/2007 22:52

Le gallicisme puisque c’est de lui qu’il s’agit, consiste à enseigner aux autres ce qu’ils doivent faire et à faire le contraire.
Et si par un grand hasard Strauss Khan accedait à la presidence du FMI ne serait ce pas là un desaveu de cette thèse?