Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 10:52

Etonnement ou feinte surprise ? Le deuxième trimestre ne brille pas par des performances éblouissantes en matière économique. C’est plutôt mou du coté croissance avec un modeste 0,5%. Une fois encore l’Insee prouve son incompétence, lui qui avait prédit plus du double. Cet institut ferait mieux de lire dans le marc de café plutôt que de faire mouliner ses ordinateurs. On n’y perdrait guère en fiabilité et on ferait des économies.


Sans doute trop éloignés du monde réel ses statisticiens n’avaient-ils pas été informés qu’une consultation présidentielle était programmée pour les mois de mai-juin, sans doute ignoraient-ils qu’une candidate socialiste était sur les rangs aussi incompétente qu’imprévisible et que les investisseurs préféraient savoir de quoi leur lendemain serait fait avant de s’engager.


Rien qui ne puisse surprendre monsieur tout le monde équipé d’un bon sens paysan, mais trop pour des têtes d’œufs qui se sont lamentablement plantés dans leur prévision.


Aucune autre conclusion ne peut être tirée des chiffres qui viennent d’être publiés hormis que nous sommes toujours à la recherche du graal qui fera repartir l’emploi. Il n’y a pas eu de catastrophe Royal mais il serait tout aussi inconséquent d’anticiper un miracle Sarkozy. Les premiers pas du président en matière économique ne permettent certainement pas de pronostiquer une croissance à la chinoise. Tout au plus peut-on prévoir qu’il évitera de mettre une moitié du pays dans la rue, ce qui signifiera simplement que les grandes réformes annoncées se seront diluées au cours de cet été pluvieux en mesurettes sans grand effet.


Une fois encore les chefs d’entreprise seront montrés du doigt pour leur circonspection, mais les carcans qui freinent innovation, prises de risque et créations d’emplois n’auront pas été desserrés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

lucien 15/08/2007 18:09

Sarko, c'est la stagnation désorganisée, la moitié de la France ne sera pas dans la rue, mais l'autre si.