Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 18:34

Une fille battue, séquestrée ; ses parent, les coupables : acquittées. C’est la charia, la loi canonique islamique que la plus haute juridiction italienne vient d’avaliser. Dans une famille pratiquant un islam intégriste le droit romain s’efface devant la loi religieuse. Ca se passe en 2007 dans un état laïc au cœur de l’union européenne.


Il n’y a que dans les démocraties – et nul ne songe à contester que l’Italie en fait partie – que l’on tresse les cordes pour se faire battre par son pire ennemi : l’intégrisme religieux. L’acceptation sur son propre sol d’un droit à géométrie variable en fonction de la communauté à la quelle appartiennent les justiciables n’est pas exclusif de l’Italie. C’est aussi le cas aux Pays bas et en France où sévissent de nombreuses zones de non droit, c'est-à-dire des lieux où s’appliquent les lois de la jungle.


Le conflit de hiérarchie entre les pratiques religieuses et le droit laïc fait débat là où on croyait que l’universalité des principes « des droits de l’hommes » était acquise. Que ce soit en Israël où des religieux appellent les soldats à l’insoumission, en Italie où les tribunaux jugeront demain un père musulman qui a égorgé sa fille au motif qu’elle travaillait dans une pizzeria les règles religieuses s’opposent frontalement aux libertés démocratiques.


Que la plus haute juridiction italienne n’ait pas trouvé les moyens de restaurer la prééminence du laïque sur le religieux sonne comme un désaveu des valeurs essentielles sur les quelles nos pays ont bâti nos civilisations.


Oriana Fallaci, la pasionaria anti intégriste, auteur d’Apocalypse, doit s’en retourner dans sa tombe.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Augustine 20/08/2007 18:26

Un lien intéressant, qui retranscrit l'interview d'un professeur allemand d'origine syrienne, donnée au Spiegel au moment de "l'affaire" de l'Opéra de Berlin et de son annulation d'une pièce de Mozart pour ne pas heurter les Musulmans :
http://patriot.blogspirit.com/archive/2006/10/06/les-europeens-ne-defendent-plus-leurs-valeurs.html
Amine Gemayel, fils du défunt Président libanais ne disait rien d'autre au moment des émeutes de nos banlieues.

Anne 17/08/2007 08:13

Avec cette affaire, un nouveau pas gravissime dans la régression et le lâche abandon de notre culture et de notre civilisation vient d'être franchi.Après l'annulation de la représentation d'une pièce de Mozart par le théatre de Berlin, au prétexte que le final pouvait choquer la communauté musulmane d'Allemagne, l'abandon par le Gouverneur de Séville d'une scène représentant la victoire des Espagnols sur les Arabes dans une fête séculaire traditionnelle et annuelle dans cette ville, pour les mêmes raisons...Où allons-nous ? Nous sommes dans la même décadence occidentale lorsque des Préfets de la République déclarent illégale la distribution gratuite de soupe au cochon aux SDF en France.
Faudra-t-il un jour (bientôt, à ce rythme !) démollir nos églises parce qu'elles gêneront "certains"dans le paysage ? Si on continue, c'est un des Imams de Londres qui aura eu raison de déclarer : "un jour le drapeau de l'Islam flottera sur le 10, Downing Street" !!
A faire circuler : http://www.petitiononline.com/ulfkotte/petition.html la minute de silence à la mémoire du 11 septembre sera interdite en Belgique pour ne pas froisser la communauté musulmane de ce pays !!