Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 18:30
grenell.jpegPersonne ne pourra jamais nous soupçonner d’intelligence avec Total. L’épisode Erika, comme celui d’AZF, la gestion des super profits liés à l’explosion du prix du brut nous ont conduit à écrire quelques lignes peu amènes sur les dirigeants de cette compagnie et la responsabilité qu’ils portaient dans le désamour du français pour les fleurons de son « industrie ».

Mais aujourd’hui il faut se rendre à l’évidence, le démon a changé de camp. Le démon n’est plus la multinationale mal aimée mais ses contempteurs membres du gouvernement. Il y a quelques mois tout ce que la France comptait de têtes d’œufs prenait le monde à témoin dans une solennelle grand messe : le Grenelle de l’environnement ! Il fallait coute que coute réduire la consommation d’énergie fossile génératrice de CO², passer aux énergies douces, troquer l’auto pour le vélo quand ce n’était pas le pédalo, sinon attention les impôts ! "La maison brule" disait Hulot depuis son hélico !

Alors Total redevenue parangon de vertu s’est décidée à réduire sa capacité de raffinage pour l’ajuster aux besoins déclinants, d’ailleurs le peak oil n’était-il pas derrière nous ?

Fermer la moins rentable et la plus facilement reconvertible de ses raffineries était au nom du Grenelle de l’environnement la décision qui s’imposait ont pu penser les stratèges du groupe.

Grenelle_2.jpgIls n’avaient rien comprisEstrosi qui n’a jamais dirigé autre chose qu’une mairie célèbre pour sa collection de médecin et ses largesses en matière de pots de vin vient d’infliger un blâme à cette bande d’ignares. Il faut dare dare remettre en route cette raffinerie !

L’imbécillité de cette injonction reprise au plus haut niveau de l’État ne peut que consterner le quidam respectueux de l’environnement et le citoyen qui croyait encore aux vertus de la démocratie.

Mais pour ceux qui doutaient du réalisme des engagements pris lors de ce Grenelle ou de l’honnêteté de ceux qui les faisaient prendre il n’y aura pas eu de surprise, ce n’est qu’une illusion de plus qui vient de partir en CO².

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

evasion735 22/02/2010 18:57


merci pour cet article plein de sagesse et courageux

je serais tres heureux si tu acceptais de tps en tps de publier un article sur la communauté que je gère : Humeurs (le lien se trouve sur le coté de mon blog)
amitiés