Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 15:39

Symbole des lieux de culte des musulmans ou provocation de l’islamisme conquerrant ? En s’opposant à l’édification de minarets les suisses ont signifié qu’ils refusaient de se voir imposer les diktats d’un ordre religieux qui n’est pas leur tasse de thé. Doit-on les en blâmer ?

Charbonnier est maître chez soi et oin-oin est chez lui sur les bords du Léman. Les musulmans qui montent au cocotier pourraient tout aussi bien s’interroger sur la liberté de construire des clochers à l’ombre de leurs mosquées.

Tempête sur le Léman qui prouve que le complexe du petit homme blanc* n’en finit pas de le hanter. Qui dit complexe du petit homme blanc ne dit-il pas rémanence de ce péché originel dont les chrétiens seront –merci st Augustin – restés incapables de se dépêtrer ?

Merci à ces minarets de nous l’avoir rappelé.


* Bruckner reste irremplaçable cf le sanglot de l'homme blanc.


Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article

commentaires

eric 02/12/2009 20:26


Content de vous revoir sur la toile Candide...
Très forts comme toujours, nos bien-pensants hexagonaux pour fustiger et sauter sur tout ce qui bouge dès qu'il est question de religion et en particulier de l'islam.
Même quand celà se passe en dehors de nos frontières.
Quant aux journaleux de Libé, ils s'indignent moins quand l'espace public est fermé à la circulation chaque vendredi de manière arbitraire et parfaitement illégale pour les besoins de l'office.
Même l'équipe municipale parisienne jure par tous les saints que ce phénomène n'existe pas : http://www.youtube.com/watch?v=Wt14QNUF0Lc
Cordialement.


Ernest André 30/11/2009 22:10


Le plus drôle dans cette affaire, le Libé de ce matin, qui titre: "Suisse, le vote de la honte". Un peuple souverain s'exprime le plus démocratiquement du monde par la saine pratique du référendum,
et fait part de ses craintes o combien légitime, et les gauchistes parisiens parlent de honte. Ils nous avaient déjà fait le coup en avril 2001, quand le petit peuple avait exprimé son
exaspération...comme quoi, tous ces démocrates ne le sont que quand cela les arange. Et leur amour du peuple est en pur carton pâte.