Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 22:08
L’affaire tourne au grotesque et nous fait regretter le canular du prince Jean, cette effronterie de potache cautionné par un papa-gâteau président.

On croyait avoir tout vu et le monarque corrigé pour longtemps. On n’avait vu que le petit bout de la lorgnette. Le président gardait dans sa musette le joker dont les étincelles feraient pâlir de jalousie tous les médisants. Le service public n’était-il pas en quête d’un nouveau dirigeant pour sa fabrique de courant.

Le monsieur Proglio qui sortit du chapeau ne suscita ni enthousiasme ni répulsion : c’était avant qu’il ne publia ses conditions.

Parce que non content de servir le service public et de défendre l’intérêt général ce personnage marchanda ses petits intérêts. Et là où un présidentiel président aurait mis le holà l’actuel céda !

Un dirigeant obsédé par ses petits calculs de retraite et ses journées de RTT peut-il s’enthousiasmer pour la mission que le pays – par président interposé - vient de lui offrir?  Il eut eut été digne de décliner, sans attendre le risque d’être congédié. Mais le président abonda dans le sens de l’impétrant, cautionnant l’injustifiable double rémunération, double fonction, et une infinité de conflits potentiels entre toutes ses missions.

La presse  saisie de cette misérable péripétie glosa sur ce dirigeant d’un fleuron de notre service public flirtant avec le ridicule d’une retraite  calamiteuse sous les huées d’une partie de l’Assemblée et les sourires goguenards de ceux qui attendent de lui succéder.

Imposer le ridicule à ceux qui ont eu l’impossible mission de défendre ses caprices, Mme Lagarde par exemple, c’est flétrir l’image de l’Etat qu’il est censé servir. Ne serait-ce qu’à ce motif là ce personnage aura déshonoré la fonction qu’il devrait abandonner pour redonner au job de président de l'EDF un semblant de dignité.


Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

jeremie 25/01/2010 15:53


Ce qui est aussi choquant c'est l'hallali sur le cumul des fonctionsde mr Proglio proféré par une classe politique qui se vautre dans le cumul des mandats au delà de toute limite d'âge avec la
plus grande indécence.
Plus que les 450000 € de Proglio c'est le cumul des emoluments d'une classe qui ne concoit pas d'âge de la retraite , qui s'ereinte à faire des voyages d'etude, qui se deplace de commission en
commission , de manifestation en manifestation ,de presidences en presidences .
Alors une seule question à titre de sondage: combien d'hommes politiques vont se deplacer en Afrique du sud pour encourager l'equipe de France : 10, 100 , 1000, 10000,?et sur ce nombre combien
paieront leur billet de leur poche?