Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 14:48

Il aura fallu ingurgiter quelques 1800 pages, frémir et angoisser à chaque situation dont la seule issue plausible, fatale, était in extremis retournée par la force d’une plume féconde pour être rassuré par la victoire des bons et la débâcle des méchants. Lisbeth aura gagné le combat contre le Mal.

L’impossible victoire magistralement mise en scène par un journaliste suédois d’une Astérix autochtone contre la machine kafkaïenne aura tenu en haleine des millions d’estivants. Au moment même où l’homme qui venait du KGB nous rappelait que les remugles de guerre froide n’avaient rien de romanesques mais pesaient lourdement sur le destin des géorgiens aujourd’hui, des ukrainiens demain ?

 

A-t-elle été écrite par un naïf ou par un spécialiste de la désinformation ? Cette trilogie qui nous réconforte dans notre univers cosy où les bons sont les vainqueurs contre toute cohérence, n’agit-elle pas comme le poison mortifère propre à discréditer ceux qui réclament des mesures sévères contre les agresseurs des géorgiens ?

Comment crédibiliser une attitude ferme contre les envahisseurs si comme la thèse de Millenium le prétend le Bien survit toujours aux démons qui le combattent ?

Cet ouvrage encensé pour sa vraisemblance (?) décrit les mille et une façon dont le Mal a usé pour infiltrer nos sociétés. Que le romancier ait souhaité donner à ce tableau une happy end pour ménager ses arrières et laisser à sa fertile imagination de vastes champs d’expression est probable, mais puisque le destin en a décidé autrement en le rappelant prématurément à l’affection des siens, il n’est pas inutile de mettre en évidence la perversité de la thèse qu’il défend.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Bonnes feuilles
commenter cet article
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 14:15

De qui se moque Bayrou ? Prend-il vraiment les français pour des bœufs lorsqu’il s’érige en imprécateur et pourfend le régime qui blanchit les truands et enrichit les prédateurs.

 

Tapie ne sera pas encensé sur ce blog, et si sa gouaille populiste lui a permis de piéger quelques veaux c’est avec la bénédiction de Mitterrand qui voulait allumer des contre feux au F N. Depuis le temps a passé et il a fait de la prison. Il ne nous appartient pas de discuter sa peine.

 

Mais le Bayrou, l’impuissant du Modem, dépasse le mur du çon qui veut lui faire cracher les quelques sous que l’État lui rembourse. Le Modem, c’est quoi ? Une flopé d’aigris dont un certain Peyrelevade, conseiller très proche de son président et ex PDG du Lyonnais.

 

Combien ce Peyrelevade a coûté aux contribuables ? Des centaines de millions de dollars par sa faute : ainsi en ont jugé les tribunaux de Californie et ce PDG ruineux serait incarcéré s’il se rendait aux USA. C’est ce parangon de vertu qui a truandé la justice américaine, pour parjure et escroquerie qui par Bayrou interposé s’en prend à Tapie. On croit rêver !

 

Et personne ne s’indigne des clameurs du roquet béarnais. Personne ne rappelle que son plus proche soutient n’a pu sortir des griffes de la justice américaine que grâce à des fonds de l’État français.

 

Et bien c’est fait !

 


 

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 15:00

A-t-on jamais cherché des poux dans la tête des veaux piqués aux hormones ? C’est pourtant ce que les « dirigeants » du cyclisme se complaisent à faire depuis plus de 10 ans. Comme si le troupeau qui se dandine sur un vélo avait une tête en plus des jambes. A considérer la façon dont Virenque a été réhabilité c’est bien que il a été admis par tous qu’il était shooté à l’insu de son plein gré.

 

Crucifier tel italien aujourd’hui, tel espagnol hier ne fait que confirmer que les "dirigeants" de ce sport n’ont surtout pas l’intention d’éradiquer le mal par la racine ; Et si on écoute les inepties qu’ils débitent devant des médias prêts à leur servir la soupe on reste consterné par l’hypocrisie de ces gens. “Tout va bien puisqu’on débusque des tricheurs. C’est la preuve que nos actions de nettoyage de ce sport sont couronnées de succès“. Surtout la preuve par l’absurde que pour coacher des bœufs on ne fait pas appel à des aigles, mais plutôt à des marionnettes manipulées par des sponsors qui n’apparaissent pas sur le petit écran.

 

Les PDG du Lyonnais, de la française des jeux et autres parrains sont les Ponce Pilate d’un sport pourri parce qu’il est tout simplement inhumain de faire miroiter des sommes considérables à des petits cerveaux qui n’ont de choix pour décrocher le gros lot que de se gonfler les mollets à l’EPO. Quant au discours officiel ce n’est qu’un cache sexe pour veilles bigotes invitées à un french cancan.  

 

Les ministres qu’on a connu plus disert quand il s’agit de gesticuler devant une caméra sont aux abonnés absents. Preuve s’il en est qu’ils ne croient pas plus que nous au baratin lénifiant des marchands de soupe qui peuplent la caravane de ce énième tour de farce.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Sport
commenter cet article
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 17:20

Ce blog est né, il y a trois ans en réaction à un processus de gavage. Le décès du pape Jean Paul 2 avait donné lieu à un déchaînement médiatique indécent où chacun y allait de son verset comme si était en jeu le titre de meilleur cireur de mules du pape.

Rien n’y fait, le gavage des oies est en cours de réglementation, pas celui des auditeurs et téléspectateurs du PAF. Avec la sortie du tunnel de l’icône blanche les compteurs du « connomêtres » sont restés scotchés plusieurs jours dans le rouge.  

C’est dire l’échec total de la petite voix prêchant sur la blogosphère le retour à la décence et la garde d’une mesure dont l’étalon est lui aussi victime de l’inflation dont le retour se précise.

Après lady Di, Jean Paul 2 et Ingrid Betancourt qui sera la prochaine vedette du compassionnel outrancier ? Quelle icône viendra détrôner demain celle qui s’est assurée – gratos - une couverture médiatique qui au prix du marché lui aurait coûté plusieurs dizaines de millions d’€ ?.

Le lancement de la Betancourt, une opération orchestrée de main de maître par un publicitaire de talent : on en reparlera.

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 17:20

Le président, le premier ministre, le ministre de l’intérieur, le ministre des sports et tout ce que la société compte de gens valeureux prompts à se mobiliser pour les grandes causes humanitaires, tous les kouchner qui sommeillent chez nos politiciens se sont levés comme un seul homme pour faire front.

Combien de morts, combien de blessés, combien de milliards d’euros de dégâts, de femmes ou d’enfants éplorés ont suscité ce rassemblement des plus hautes personnalités : aucun ! Quel affront au pays, quelle insulte à la nation a-t-il déclenché cette réaction spontanée des puissants et des médias qui leur sont asservis : nul affront, nulle insulte.


Quelques quolibets bien innocents sur un drap de lit déployé lors d’une dispute entre des grands pour la possession d’un petit ballon. Certains en traitaient d’autres d’enfoirés, comme chaque jour des milliers d’automobilistes s’invectivent copieusement, joignant souvent un doigt vengeur à l’insulte, sans même évoquer les pancartes des manifs corses...


Le ridicule a saisi le sommet de l’État. La bénignité de l’esclandre ne méritait qu’un silence méprisant. Le scandale, car le mot n’est pas déplacé, c’est de l’avoir transformé en affaire d’état avec le retentissement que les médias se plaisent à lui donner. Depuis samedi les ondes sont monopolisées par les suites à donner à cette incivilité. Combien de Stade de France où la Marseillaise est sifflée, où le président est conspué, où le petit blanc est voué aux gémonies sans qu’un professionnel de la récupération ne lève le petit doigt.


Mais qu’une banderole rappelle que les stades de foot ne sont pas fréquentés que par des blancs très cultivés et le sommet de l’État déclenche un tsunami pour extirper une soi disant gangrène de leur gradins.


Le lin blanc dans lequel se drapent ces donneurs de leçons est à déploiement variable. On suggère à nos gouvernants d’en faire un usage plus circonstancié s’ils ne veulent pas qu’il se transforme en linceul de notre civilisation.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 21:08

C’est le refuge. Son invocation au moindre fait divers, sa sollicitation pour résoudre le moindre problème de conscience trahit la déshérence du juste bon sens. Une oreille tirée dans un collège, une brave dame condamnée par la faculté à une fin tragique et le peuple s’insurge : mais que fait la loi ?

 

Telle la police responsable au siècle passée de tous les égarements, la loi serait devenue la cause des dérèglements de notre société. Invitée à s’ingérer dans la vie privée, à codifier l’age de nos amours, la teneur en azote de nos engrais, la durée de vie d’un pot de yaourt et le droit de mettre un terme au mystère de notre existence la loi asservit l’homme à sa communauté.

 

Pays laïc incapable de dépasser la dictature de la religion d’État, la France fait de la loi l’Évangile qui se substitue subrepticement aux Saintes écritures qu’un clergé clairsemé ne sait plus imposer. Que les saints laïcs profèrent l’impossibilité d’accorder à Mme X le droit d’en finir devrait – si la grâce les touchait - dessiller les yeux de nos moralistes.

 

L’héritage judéo chrétien dont nos gènes sont les porteurs explique la docilité avec laquelle le français frondeur accepte l’embrigadement législatif, tout juste émancipé de la tutelle cléricale. Et la loi continuera à faire peser sa chape de plomb sur le citoyen, tout compte fait, bienheureux ! Et Mme X à mourir en martyr, comme l’Église l’a souhaité.

 

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 21:48
Plongé dans l'univers électoral d'une bourgade de la balieue parisienne, Candide a un temps déserté la scène nationale.  Il présente ses excuses aux lecteurs laissés  sans repère et reprend dès demain sa chronique quotidienne.

Le suivi au jour le jour d'élections municipales aura  renforcé son analyse du paradoxe de l'homo politicus français : une étonnante capacité à s'investir bénévolement dans des sacerdoces ingrats et une incommensurable hypocrisie pour présenter de sordides magouilles en affrontements idéologiques au service d'un idéal ! Comprenne qui pourra.

Résultats : des Sarkozy et des Royal (pour n'en citer que deux) à conviction élastique : les couleuvres avalées, et les reniements nécessaires pour arriver au sommet attestent de leur flexibilité.

Ce n'est pas sans cynisme que l'on a souvent écrit que Nixon avait été l'un des grands présidents des Etats Unis, Kennedy n'étant qu'un nain.



Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 21:15

Feindre la surprise c’est ce qui reste pour justifier que rien n’ait permis d’enrayerundefined l’explosion des prix pourtant inscrite dans la logique du système économique. Inutile d’en appeler aux mannes d’Adam Smith, il suffit de citer Guizot : « enrichissez vous » !

Le libéralisme fonctionne comme un tout, prétendre le contrôler alors qu’il dispose des ses propres forces d’auto contrôle conduit à la situation que la France subit et continuera à subir puisque les incantations n’y changeront rien.

La distribution s’est concentrée sur 4 ou 5 groupes croit-on : c’est faux. Dans un lieu donné le consommateur n’a accès au mieux qu’à deux enseignes sauf à dépenser en temps et en énergie ce qu’un quidam ne fera qu’exceptionnellement.  Confronter les prix ça n’existe que dans les publicité des distributeurs et ça n’a d’autre objectifs que d’endormir la confiance du consommateur. Il n’y a pas de concurrence sur les produits courants contrairement à ce que l’on prétend. Les distributeurs dans ce pays grâce à la loi Galland se sont partagés sous l’oeil bienveillant des pouvoirs publics le gâteau. Depuis cette loi leurs propriétaires trônent au hit parade des français les plus fortunés. Qu’ont ils créé, où ont ils innové ? Ils ont lobbyé avec force enveloppes et  succès pour récupérer auprès du maire, du député les meilleurs emplacements avec l’assurance qu’ils n’auraient pas de concurrents.

undefinedMais ils ne sont pas seuls à s’être enrichi dans ce processus. Cette concentration aval a eu pour effet de susciter la réunion des fabricants au risque de disparition. Le processus est connu, démontré. Les centrales d’achat forcent les petits à accepter des conditions que seuls les grands peuvent amortir et ainsi les petits producteurs sont avalés par les plus gros jusqu’à ce que seuls ne survivent que 2 fabricants de yaourt, deux fabricants de fromage, deux fabricants de pâtes… Le duopole étant forme la plus perverse du capitalisme, le reste découle de cette double concentration favorisée par les pouvoirs publics trop contents d’imposer (fiscalement) des mastodontes plutôt que de subventionner des dizaines de petits producteurs. Enrichissez vous disait déjà Guizot, qui tenait les cordons de la bourse.

Rien de ce qui précède n’a pu échapper à nos énarques, à nos têtes d’oeufs qui feignent de découvrir que le système qu’ils ont mis en place fonctionne à plein régime aux plus grand profit des groupes qu’ils ont appelé de leurs vœux et du fisc qui les ponctionne.

Alors messieurs un peu de dignité, cessez vos jérémiades et expliquez enfin aux français que ces prix qui augmentent, ces salaires indécents payés aux caissières c’est le résultat de votre interventionnisme stupide, des lois Galland, Raffarin et autres codicilles aux lois simples du libéralisme.


Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 14:25

Le conseil constitutionnel a validé la loi controversée sur les délinquants dangereux. Ils pourront être retirés de la circulation.

 

Nicolas Sarkozy a demandé l’application d’un moratoire sur les plants génétiquement modifiés, ils ne devront pas être mis en circulation.

 

Le prochain gouvernement prévoit d’interdire de circulation les électeurs susceptibles d’aller mal voter : ils sont potentiellement dangereux.

 

Vive le principe de précaution.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 19:09

Vaste sujet que celui de la laïcité dans un pays qui revendique ouvertement ses origines judéo chrétiennes. Débat pollué par les grands penseurs de gauche comme de droite qui assènent leur credo comme autant de dogmes intouchables au risque de néantisation du contradicteur. Mme Mignon, du cabinet de Sarkozy vient de réveiller ce vieux débat,.

La religion étant affaire individuelle l’intervention de la société dans la sphère du privé n’est-elle pas déjà une entorse à la sacro sainte laïcité. C’est bien la difficulté du débat, qui pour protéger le magistère de la foi fait appel au ministère public.

Sarkozy qui ne craint de déplacer aucune montagne s’est attaqué depuis son élection à retracer quelques lignes dessinées depuis 1905 et qui étaient bousculés par l’évolution de la société.

Exemple emblématique : le travail du dimanche qui repose sur un texte religieux revendiqué par les syndicats pour s’opposer à sa libéralisation. Les exemples pullulent avec l’arrivée massive d’immigrés n’appartenant pas au judéo christianisme et revendiquant le droit de pratiquer leur religion en terme d’égalité avec les catholiques. A ce titre des sapins de Noël ont été supprimé des mairies où ils « offensaient » les musulmans. La loi de 1905 donnant raison à ceux qui exigeaient que l’on fasse disparaître ces manifestations ostentatoires d’une religion.

Avec les sectes Sarkozy s’apprête à déplacer un nouveau curseur. Celui du monopole religieux confiés à quelques grands noms au détriment des formations lilliputiennes. Il faut bien revenir aux fondamentaux : l’église catholique est une secte juive qui a réussi !

secte.jpgA quel titre déciderait-on qu’une autre secte ne peut plus disposer en son sein d’un messie ? Les lignes de partage entre sectes et églises sont d’une grande illisibilité. L’Opus Dei est accepté, l’église de scientologie a pignon sur rue, les témoins de Jéhovah reconnus alors que ces 3 organisations entrent de plein pied dans la classification de sectes. Les sectes, illégales par construction ne pouvant être citées n’ont aucune raison objective d’être prohibé au regard des exemples précédents.

Ceci étant posé, les dérives sectaires apparaissent chez les adeptes des organisations Opus dei, Scientologie et Témoins de Jéovah  entre autres, alors que la loi française est la plus répressive des lois européennes. Si le projet présidentiel est d’uniformiser les législations communautaires, faut-il s’en scandaliser ?

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article