Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 10:33

undefinedL’histoire est injuste ! A quelques semaines près les pieds nickelés du Tchad passaient pour des héros. La rocambolesque tentative d’extraire de ce pays une centaine d’enfants serait passée pour un coup de génie des « french doctors ». Les encenseurs et les manieurs de brosse à reluire de tout poil auraient fait des Zorros de l’arche de Zoé les nouveaux bienfaiteurs de l’humanité. Cocorico ! Kouchner en tête.

 

Las, l’Histoire en a voulu autrement et pour avoir manqué de synchro nos équipiers sont au cachot ! En fait pour passer du statut de héro à celui de misérable, il n’y a qu’une question de chrono !

 

 
Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 10:01

salegosse.pngVictime d’un père débile, mis sur le devant de la scène par un fonctionnaire tenu au devoir de réserve, le cas du gamin qu’une gifle a propulsé dans l'actualité a déclenché un mouvement spontané de sympathie pour son prof outrageusement traité.

Utiliser sa profession de gendarme pour mettre en garde à vue un citoyen pour un motif futile est une expression de la dérive totalitaire qui menace les personnes fragile dépositaires d’une once d’autorité. Fallait-il que l’OPJ soit coupé du monde des réalités pour mettre au dépôt le professeur incriminé. Pour avoir subi dans d’autres circonstances la vindicte de gente policée je peux témoigner de l’incapacité de certains d’entre eux de ne pas outrepasser les pouvoirs exorbitants qui sont les leurs.

Mais dans le cas cité la seule victime de l’incident est celui par lequel l’affaire est née : le gamin.

Son avenir est tout tracé : la risée, les quolibets, les vexations, les humiliations pour le reste de sa vie scolaire. Il peut féliciter son père de gendarme de lui avoir collé à la peau l’étiquette de sale gosse qui ne le quittera plus.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 09:50

CALHK9BS.jpgLe personnage est succulent, plus les français vont le connaître, plus ils vont l’adorer. La presse révèle ce matin comment Mr Bouton a vendu ses stock option au plus haut des cours de la Société générale dont il maîtrise oh combien les rouages. 

Qui oserait employer le mot de délit d’initiés ? Certainement pas la côterie qui lui sert de conseil d'administration et qui l’a confirmé contre toute morale dans ses fonctions. Ethique et morale font en général bon ménage sauf dans le capitalisme franchouillard. En fait Mr Bouton lit dans le marc de café, c’est chez Jacques Vabre qu’il faudrait le reclasser.undefined 

La crise des sub prime qui ne devait pas officiellement coûter à votre banque selon vos propres dires plus de 200M d’€ la plombe pour ce que la banque est capable de mesurer, de plus de 2 Milliards et le titre a plongé de 159 € à 80€. 

Bravo Mr Bouton, quel flair ! Vous pouviez bien vous passer de salaire, la plus value n’est que de 3 millions et demi d’€.


Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 10:24

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour notre président. Candide n’a pas hésité à relever les inconséquences de promesses électorales qui dépassaient le champ du possible et les dérives présidentielles qui ont éloigné le président de son électorat. La chute dans les sondages est la lecture logique de ce désenchantement de l’opinion. Est-ce une mauvaise chose ?

sarko9.gif
De même que le couteau peut être utile ou blessant, un mauvais sondage est à double tranchant. Au président de ne pas se tromper de sens en l’utilisant.


La chance serait que profitant du niveau faible il s’éloigne du brouhaha de l’instant et cherche un peu de sérénité dans une action enfin libérée du piège de la popularité. Gouverner, puisqu’il gouverne, n’est pas rechercher la popularité. Le gouvernement du pays doit conduire à la satisfaction des citoyens mais ne passe pas par leur contentement immédiat et permanent. Le temps d’un Churchill pouvant se permettre de promettre du sang et des larmes est révolu.


Puisqu’il est bas dans les enquêtes d’opinion, qu’il mette en place les mesures essentielles du sherpa Attali. Soit il y croit, comme il l’a prétendu et alors le plutôt sera le mieux. Lorsque les français en auront assez de voir leurs taxis, leurs pilotes, leurs pharmaciens manifester pour défendre leur pré carré ils se remettront à bosser.


Après de nombreux jours de pluie, le paysan sait bien que le soleil reviendra, d’ailleurs n’est-il pas toujours revenu ?

 

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 08:41

Comment faire pour gagner 8 milliards d’euros ? 

S’appeler la BNP ou la Société Générale. Pour cette dernière n’y voyez pas malice, car si elle ne s’était pas prise les pieds dans le tapis des sub prime et pas faite ridiculiser par un « terroriste » dixit Bouton, elle aussi aurait affiché des bénéfices records de cette ampleur. 

casino.jpgAlors un simple calcul du niveau trader débutant : comment gagner 8 milliards d’euros en prêtant de l’argent, ce qui est, rappelons le, la base du métier de banquier. Votre bénéfice est généré par le différentiel entre le prix auquel vous acheter l’argent et celui auquel vous le prêtez : ce différentiel peut être estimé à 6%, sauf à prêter à un taux d’usurier. Les autres frais sont des recettes de poche destinées à compenser des coûts d’opération. 

Pour gagner 8 milliards d’euros il faut en avoir prêté 15 fois plus soit : 120 milliards ! Pour mémoire le budget de l’État n’est que d’environ deux cents soixante ! 

Celui qui peut expliquer ces gains sans admettre que l’activité essentielle de la banque est devenue spéculative mérite une médaille à partager avec Mr Bouton !

 

  
Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 21:02

Laisser un « terroriste » en liberté ! C’est le camouflet que le pôle financier du parquet de Paris vient d’infliger au futur ex PDG de la Générale en n’incarcérant pas celui qu’il n’avait pas hésité à qualifier de ce terme diffamatoire. Le désaveu cinglant du monde judiciaire face à la charge imbécile de celui qui se croyait inamovible résonne comme un début d’hallali pour le grand commis qui a cru s’exonérer de ses responsabilités.jk.jpg

 

La tentative de faire porter le chapeau à un trader fou a fait long feu. La Générale a créé la tourmente dont elle est victime : c’est le message des magistrats que Sarkozy a relayé : » il y a des salaires qui ne se méritent pas ». Les 2 milliards d’€ évaporés dans la crise des "sub prime" ont miraculeusement échappé à l’intérêt des média tout occupé à traquer le leurre que Bouton fabriquait pour masquer son impéritie. Il y a quelques mois encore il assurait que le risque était circonscrit à 200 millions d’€. la crédulité des médias est infini : personne n’a moufeté quand il a annoncé les 2 milliards de perte : le timing du trader fou a failli assuré sa survie.

En tirera-t-il les conséquences, devra-t-il être débarqué comme le fut Haberer, manu militari ?

Nous le saurons lors du prochain épisode.

 

Lire nos billets précédents sur l’affaire société Générale

Je te tiens, tu me tiens…

Mensonger

 

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 10:37

Terre origine de l’humanité la vallée du rift connaît depuis plusieurs semaines des violences dont l’animalité doit faire rigoler les singes témoins de ces horreurs. Étaient –ils besoin de descendre de l’arbre pour en revenir à l’état sauvage dont ces brutalités sont le témoignage. ? 

Heureux se rassurent les singes que l’on n’ait pas inventé les allumettes car l'un de nous n’aurait-il jamais mis le feu aux lianes sur lesquelles nous nous réfugions ?

Les ethnies noires n’ont pas le monopole des violences civiles et les religions partout sur la terre ont su déclencher des pogroms dont les victimes étaient aussi innocentes que celles des conflits au Rwanda, au Liberia ou au Kenya…. 

kenya1.jpgDifférence d’importance mais ignorée des commentateurs de ces sanglants faits divers, l’Afrique noire a connu un siècle de calme alors que les français, les anglais et portugais administraient ces territoires. N’en déduisez aucune nostalgie de l’époque des Brazza et autres Stanley : il eut été préférable de laisser ces braves gens dès cette époque au sort qu’ils revendiquent aujourd’hui, ils ne seraient pas si nombreux à dénigrer l’ancienne colonie et à se précipiter pour y jouir de la vie. 

Et surtout les plus amnésiques d’entre nous n’auraient aucune repentance à s’obliger pour accueillir tous ceux qui fuient les affres de leurs cultures et de leurs civilisations. Le devoir de mémoire c’est bien, mais encore faut-il que la mémoire ne soit pas trop sélective !


 
 
Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 21:10

gaza1.jpgA ceux qui douteraient de la capacité de l’État d’Israël d’asservir l’opinion publique, ce qui se passe à Gaza devrait enlever les dernières incertitudes. Reclus dans un territoire de 360 km², 1.200.000 gazaouis empêchés d’accéder à la mer, comme à l’espace aérien, vivent telles des bêtes soumises aux caprices de l’état hébreux. Mécontents du résultat des élections qui on propulsé le Hamas, les israéliens les maintiennent dans un ghetto que leurs ancêtres n’ont pas connu à Varsovie. Dans l’indifférence générale des européens, on laisse l’occupant justifier la chape de plomb qu’il étend sur des territoires que les partisans du Grand Israël convoitent puisque leur appartenant.

 

Ce n’est pas la version officielle qui voit des terroristes là où d’autres voient des libérateurs. Le jeu du « qui tire les ficelles » manque cruellement d’intérêt. Israël finançant le terrorisme du Hamas, ce qui lui permet de boucler les palestiniens demeure l’explication la plus vraisemblable du traitement inhumain infligé à plus d’un million de palestinien en représailles de quelques roquettes prétextes futiles.

 

Après avoir bloqué le fonctionnement de la seule centrale électrique du territoire, Israël payekchner.jpg depuis 48 heures les égyptiens pour offrir quelques journées de portes ouvertes aux reclus de Gaza. S’il devait tous crever ça nuirait à l’image de l’état juif, alors plutôt que de tous les asphyxier on leur fait donner un peu d’oxygène avant de les renfermer derrière leurs barbelés et de leur jeter quelques cacahuètes humanitaires.

 

Ça occupera le vieux Kouchner !


Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 18:43

Attali n’a pas mâché ses mots face au présentateur du JT qui faisait une présentation tronquée de ses propositions. Il a eu bien raison de ne pas se laisser manipuler par le journaliste en qualifiant de mensonger le résumé qu’il donnait de son plan.

Dans l’affaire de la Générale que penser des propos sidérants tenus par Bouton songenerale.jpg directeur et par Noyer, patron de la banque de France ?  Personne pour réagir aux torrents d’inepties que déversent ces deux complices, puisque Noyer est sensé contrôler Bouton !

Premier mensonge, ce n’est pas le « trader » qui a causé la perte abyssale mais le banquier en  débouclant des positions. La différence est colossale car la justice n’a rien à voir avec cette affaire qui ressort exclusivement d’une faute lourde d’un salarié qui n’a pas respecté les règles de l’entreprise. Mais c’est la liquidation, dans des conditions de panique totale, qui a créé la perte de 5 millions d’€, et cette décision c’est Bouton qui l’a prise.

Deuxième mensonge effarant. « La Société Générale est plus riche aujourd’hui que cebdf.jpg « writte off » est enregistré qu’hier avant découvertes de ces écritures ». On atteint au comble de la désinformation. Ces 5 milliards de perte qui « enrichissent » tels que l’a exprimé sur RTL ce Noyer, est une assertion qui défie l’entendement. A-t-on le droit de professer des contre vérités pour rassurer les déposants épargnants, ce qui revient à les traiter de gogos ? C’est pourtant ce que Mr Noyer a tenté de faire.

Et pour terminer on eut droit à une envolée lyrique du même Noyer (sans jeu de mot) sur le système bancaire français à l’abri des mauvaises surprises car très bien contrôlé. Les mots n’existent pas pour qualifier le pantin qui tient des propos surréalistes, pas plus que pour qualifier le journaliste qui lui a servi benoîtement la soupe : un certain Apathie dont on vous déjà parlé.

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 14:17

bout1.jpgBien sûr 5 milliards d’€ ça fait désordre, surtout quand on se pique de donner des leçons de « gouvernance » à tout ses petits camarades, bien sûr 2 milliards d’€ de provisions pour avoir été incapable de protéger ses déposants de l’effet des sub primes quand on se targue d’avoir su éviter ses contre coups, ça met en évidence son incompétence, mais s’offrir le luxe d’annoncer qu’on renonçait à tout salaire pendant le temps de l’enquête c’est plus que minable ça fait petit mec qui n’a rien dans le pantalon, et surtout pas le courage d’appuyer sur le Bouton de son siège éjectable. 

Ce patron est l’archétype de ce que le système français peut produire de pire, de plus arrogant, de plus suffisant, de plus incompétent. Défendu par ses pairs qui l’auraient retenu de démissionner – mais de qui se moque - t-on ? il fait d’Haberer, de Messier qu’il a soutenu jusqu’au dernier jour malgré ses malversations, des parangons de vertu et de loyauté. 

Éradiquer les Boutons et leur coterie eut été la première des 316 propositions préconisées par Attali que l’on aurait applaudi à cette mesure de salubrité publique.  

Mais dans le « je te tiens, tu me tiens par la barbichette… » de nos élites, on n’est pas prêt de voir celui qui rira le premier.

 
Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article