Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

Recherche

Texte libre

Archives

25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 16:17

Les dispositions visant à inciter les médecins à s’installer dans les zones sous médicalisés sont passées à la trappe. Le lobby médical aura fait fléchir un gouvernement dont on espérait que sur une réforme aussi équitable et nécessaire il tiendrait bon. Cet abandon du projet de loi viendra lester encore un peu les comptes de la sécurité sociale.


internes.jpg Mais surtout cette reculade confortera tout ceux qui défendent becs et ongles leurs prés carrés et refusent de consentir l’ombre d’un effort au service de l’intérêt général. A leur décharge les mesures fiscales du début du quinquennat auront savonné la planche des ministres qui au gouvernement souhaitaient entamer le corporatisme des professions protégés.


La vivacité des débats avec les pharmaciens comme avec les internes a démontré que le niveau général de compréhension des sujets économiques se situait au mieux au raz des pâquerettes. Ainsi la discussion sur la charge du financement des études supportée par la collectivité dépasse la capacité d’entendement de ces brillants sujets.


Peut être une piste à long terme pour un futur gouvernement qui voudrait moderniser : donner aux étudiants de toutes facultés une culture minimale sur les fondamentaux de l’économie de marché.


  Il ne faudra pas être pressé pour réformer !

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 21:15

C’est un jeu à somme nulle au quel se livre notre président. D’un coté on sollicite les meilleurs experts pour diagnostiquer les obstacles à la croissance sous la houlette d’un récent converti à l ‘économie de marché, Attali. De l’autre on dénombre toutes les entraves que l’on pourrait mettre pour que cette croissance, si elle a lieu, profite surtout aux économies émergentes, nouveau vocable pour désigner les pays qui n’ont rien à cirer des directives écologiques.


Bien sûr c’est caricatural. Mais entendre Attali plaider pour la suppression du principe de précaution et la sous ministre écolo anathématiser l’hérétique, résume pour le français moyen l’impasse dans la quelle s’est fourvoyée le Sarkozy.


0-chomeurs.jpg La croissance peut seule permettre le financement des ruptures chères au président. Le développement durable, appellation politiquement correct du malthusianisme renaissant, signifie une ré orientation de l’économie par voie de taxation. Les adeptes de ce nouveau catéchisme osent prétendre que le poids de ces taxes est neutre ; en d’autres termes ce ne serait qu’un système de redistribution, nouveau jeu à somme nulle.


Fadaise que cette prétention à redistribuer autant que l’on a prélevé. Les français ont appris que ce type de promesse n’engage que ceux qui les entendent. Résultat de ce Grenelle : des prélèvements supplémentaires à sortir de la poche de la ménagère pour le meilleur bien être des pays émergents, sans aucun effet mesurable sur les problèmes de l’environnement.


Bravo Borloo, bravo Hulot, bravo Kosciusko ! Vous avez fait votre numéro et bien mérité de la cause écolo. Reprenez vos hélicos, enfourchez vos vélos quand vous passez devant les gogos et laisser Attali et ses boys imaginer pour le pays des solutions pour donner aux 3 millions de français qui cherchent (?) une chance sérieuse de retrouver un boulot.

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 08:46

L'Insee et l'Ined s'apprêtent à lancer auprès de 26.000 personnes une vaste enquête intitulée "Trajectoires et origines" qui demandera notamment aux intéressés leur religion et leur couleur de peau, a-t-on appris de sources concordantes.  Instantanément les ligues de vertu républicaines ont entonné le refrain connu du racisme rampant.

 
relais.jpg Samuel Thomas, vice-président de SOS Racisme, a dénoncé vigoureusement cette enquête. "Je refuse qu'une prétendue caution scientifique consolide les stéréotypes racistes qui continuent malheureusement de travailler de l'intérieur la société française", souligne-t-il. "Affirmer combattre les phénomènes discriminatoires à l'aide de marqueurs identitaires est en contradiction avec nos principes républicains et relève du mensonge", affirme-t-il.


Marquée du sceau de l’infamie pour certains, nécessaire à la bonne administration des citoyens pour ses partisans la publication de statistiques ethniques est elle utile ou simplement un symbole destiné à marquer le territoire d’une droite décomplexée ?


Libre Cours prend clairement position sur cette polémique qui rejoint par de nombreux aspects celle déclenchée par l’amendement Mariani et les tests ADN.  ..  Lire la suite….

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 09:34

L’obscurantisme étend sa chape sur la Ville lumière. L’ écologue ne sait plus à quel « saint Bol » se vouer ! Les prêcheurs de l’apocalypse nous ramènent lentement mais sûrement au temps des cavernes. Même s’ils nous autorisent encore à circuler en vélo, le CO² dégagé par un vélocipédiste est bien supérieur à celui produit par un piéton, les écolos dégoulinant de bons sentiments continuent à manipuler l’opinion.


bougie.jpg L’éclairage nocturne n’est pas une gabegie. Il est un élément déterminant de la sécurité de nos villes et assure la tranquillité de nos allers et venues. Mais surtout il a un coût dérisoire car il absorbe l’énergie alors que la consommation industrielle est au plus bas et que l’électricité n’a qu’un coût marginal. Les écolos ont-ils appris qu’on ne stockait pas l’énergie et qu’une centrale nucléaire fonctionnait à « feu » continu ?


Quant à l'éclairage nocturne des grandes tours, il aide à compenser la déperdition calorique nocturne et économise les calories pour la remise à niveau de la température diurne.


Le rouleau compresseur de la pensée dominante écrase toutes les formes d’intelligence. Delanoë otage des ayatollahs verts de sa majorité s’est associé à cette manifestation et va plonger Paris dans le noir cinq minutes durant. Combien d'accidents, combien d'incidents pour le prix d'un symbole ?


Mais finalement c’est bien que des obscurantistes nous plongent dans le noir : ils donnent un avant goût du monde qu’ils nous préparent.

 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 11:02

C’est devenu une affaire d’État. La fin tragique en 41 de Guy Mocquet dont Sarkozy a voulu faire un symbole d’abnégation et de courage, est devenue l’enjeu de polémiques dérisoires.

 


Peu importe au final le contenu de la lettre d’adieu d’un garçon de 17 ans. Le romantisme n’est –il pas l’apanage de l’adolescence ? Qui fera jamais la part entre héroïsme authentique et chevalerie suicidaire dans cette tragédie ? Nul ne doute que dans des circonstances semblables il y ait aujourd’hui des adolescents pour périr sous les balles des lâches.

 


Non la valeur pédagogique de cette missive n’est pas la question. Pas plus que l’ajout au cursus d’un codicille de quelques lignes ! La seule qu’il faut poser face à la fronde des professeurs qui gronde en ce jour de lecture obligée, c’est de savoir qui a autorité sur le corps enseignant. Est-il un seul représentant de l’État qui puisse instruire cette population ou bien est-elle, de facto, dans un statut d’auto gestion ?

 


La vérité semble relever de cette deuxième option. On se souvient encore des difficultés du ministre Robien à obtenir l’abandon de la méthode globale de lecture. Les instituteurs – selon la vieille terminologie – rétorquèrent qu’ils n’avaient d’instructions à recevoir de personne. Ce même argument ré apparaît aujourd’hui en déniant à une quelconque autorité – y compris la personne du président – la capacité d’imposer un item dans la formation des lycéens.

 


L’inconscience des commis de la république qui réfutent ce droit est sans limite. Bafouer devant les élèves dont ils ont la charge l’autorité de l’État c’est scier sciemment l’autorité nécessaire à l’exercice de leur mission.
Et que l'on ne vienne pas dire qu'ils sont entrés en "résistance". Il n'y a pas de résistance quand il n'y a pas de sanction ! Qui pourra plaindre ces apprentis sorciers de leur incapacité à se faire respecter dans des classes après avoir exhibé leur refus d’obtempérer à leur propre ...enseignement ?

 


Un président moqué, ce sont des centaines de professeurs dévalués.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 20:27

C’est une autre conversion réussie ! Après celle de Jacques Attali aux vertus du libéralisme,  notre Battling Jack migre vers le sarkozisme.


jl.JPG Qui se souvient des harangues pré présidentielles de sa période Royaliste ne peut qu’être saisi par ce revirement. Notre président ne laisse pas les pointures socialistes indifférentes.


Plus important que ce tropisme pour la personne du président, ce qui frappe dans le nouveau Jack c’est sa rupture avec la schizophrénie de mise chez nos politiciens, qui oblige à fustiger tout ce qui vient de l’autre camp et à encenser jusqu’aux inepties de ses amis.


Dénoncer de façon répétitive un échec collectif en parlant des 35 heures, des réformes ratées des institutions et saluer la réussite du traité européen c’est le signe que même le plus flamboyant des panégyristes socialistes peut réaliser sa mutation. Sans doute avait-il plus flirté avec l’idolâtrie qu’avec l’idéologie, mais la retenue dont témoigne aujourd’hui l’inventeur de la nuit de la musique l’élève au rang de l’un de ces rares « sages » que la république est capable de procréer.

 

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 17:02

 un détournement musical bien   compréhensible    et bien rythmé

offert par un de nos lecteurs
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 15:46

Les polémiques virulentes sur l’utilisation de tests ADN dans un but identitaire masquent le développement de ces mêmes tests dans les pays voisins – Suisse, Belgique, Angleterre - à des fins médicales. Internet qui est le vecteur de cette démocratisation, permet à tout français en bonne santé d’obtenir pour quelques centaines d’euros son génotype, c’est à dire la connaissance d’une éventuelle prédisposition à développer des maladies graves souvent mortelles.


Cette approche n’est pas reconnue par le comité consultatif nationale d’éthique (CCNE) et ne se diffuse chez nous que très lentement auprès du corps médical, a contrario des pays anglo saxons où elle est de pratique courante et non contrôlée. Pourquoi ce retard alors que 50% des maladies causant une mortalité anticipée ont une empreinte génétique et sont largement prévisibles et en particulier les cancers.

Les tests ADN prédictifs ....lire la suite...

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 15:10

bro.jpgLe village qui n’est nulle part ou presque, vers S. l’époque, mais ça pourrait être n’importe quelle guerre, les hommes, juste des veules comme il y en a tant, et pas de femmes ou si peu puisqu’elles sont muettes. Un anti héro, le type même qui démarre dans la vie lesté comme un mulet. Le décor est planté pour une descente au fond de l’enfer. Une double hélice se déroule sous nos yeux incrédules, le destin croisé de deux étrangers nous y précède.  Sous l’attraction d’un aimant à la force infernale ils sont aspirés par la machine mise en branle par le malin. Car seul le malin peut faire de ces villageois falots les artisans de leur avilissement, les quêteurs anonymes d’une impossible purification. La glissade est inexorable. Un engrenage les happe, les broie, les animalise. L’homme n’a jamais autant été un loup pour l’homme que sous la plume de Philippe Claudel.


Pour une visite guidée de l’enfer, le rapport de Brodeck(1) offre une perception frigorifiante. On ne remonte pas la pente quand il fait de plus en plus noir.


(1) Le rapport de Brodeck, par Philippe Claudel, chez Stock

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 07:58


Réchauffement climatique : Délires et des faits    Le débat sur Agoravox

 

Partager cet article
Repost0