Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 09:28

Il avait dit « surprise ». Pour un effet d’annonce c’est plutôt raté. Depuis 4 ans qu’il bat la campagne, accapare les estrades, s’invite sur tous les plateaux, s’afficher à la une des journaux provinciaux pour annoncer sa candidature et escompter surprendre avec ce "scoop" : c’était prendre les électeurs pour des gogos !

Et c’est sans doute là la vraie surprise : qu’il puisse encore se prendre les pieds dans le tapis, donner au subalterne l’importance réservée à l’essentiel, et faire un flop pour un exercice convenu au quel il s’était, et on le croit bien volontiers, préparé chaque matin en se rasant…

Comme on l’a écrit, il a perdu la main, s’est trouvé débordé sur son propre terrain, celui de la communication par celle qui le précède aujourd’hui dans les chances de succès. Et ce n’est pas avec des pochettes-surprises à deux balles qu’il refera le chemin perdu.

Il aurait du nous écouter et laisser passer son tour. Parti trop tôt, il s’est essoufflé avant l’heure et apparaît pathétiquement agité alors que les français voteront pour la sérénité.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 21:02

Ironie du sort, c’est au communiste Gayssot, auteur de la loi éponyme de se coucher aujourd’hui devant Frêche, le président de la région Languedoc Roussillon, dont les propos « racistes » devraient lui valoir une mise en examen au nom de cette même loi.


Tout ce que le PS compte de faux culs s’était levé – comme pour Danette – à l’évocation de la coloration de l’équipe des bleus. L’énoncé d’un tel constat, interdit par la loi Gayssot – a valu à son auteur la bordée de bois vert sur la quelle nous nous sommes déjà interrogés.


Les sanctions allaient pleuvoir, on allait voir ce qu’on allait voir, plus question cette fois de laisser passer l'outrage, et Gayssot d’annoncer derechef sa démission du conseil régional…avant d’accepter sans ciller un poste de vice président attaché …aux droits de l’homme Pour cocufier des cocos ce Frêche mérite la palme.


Quant au parti des bien pensants il a remisé ses menaces de révocation. Rendez vous compte ! Il n’y avait pas d’enregistrements validés par huissier des propos de l’impétrant. Ce n’étaient que des rumeurs colportées par des mal pensants.


On aura noté que Frêche ne faisait que dire tout haut ce que 60% des français pensait très fort. N’en déplaise aux caciques du PS qui n’auront pas eu le « front » de mettre leur sanction à exécution.

 

lire aussi  Fraîche Ségolaine

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 18:08

Et si après mure réflexion, après consultations des augures et sans que personne ne soit mis dans le secret il prenait tout le monde à contre-pied ? Si tout bien pesé, les chances objectives de renverser les pronostics qui lui sont peu favorables le poussaient à tirer la conclusion et sa révérence.


Car dans la France de 2007 avoir un président de droite qui succède à un président de droite dans un pays où l’électorat est aussi volatile et l’alternance autant ancrée dans les mœurs, apparaît de moins en moins plausible. Sans compter l’insolente tenue dans l’opinion de celle qui à n’en plus douter lui serait opposée et le risque non négligeable que le Pen en fasse le Jospin du premier tour des prochaines élections.


C’est la surprise que nous réserve demain le petit Nicolas, qui du même coup se grandirait, en annonçant à la stupéfaction générale : « non, pour ce coup-ci je passe la main ! Je ne serai pas candidat à la présidentielle. »


L’onde de choc sera considérable : du « dégonflé, il n’en a pas…au bien joué, il les a tous niqué… » on peut s’attendre à un tsunami dans le monde politique. Mais le plus marri dans l’affaire sera le Villepin, forcé de faire séance tenante office de remplaçant et dont la déculottée programmée détruirait définitivement les prétentions élyséennes.


C’est risqué, car notre Nicolas devra encore gagner son retour en 2012, mais on veut bien parier qu’il est homme politique à tenter ce coup là !

Allez, revenons sur terre, tout ça n'était que politique fiction. Ce n'est pas demain qu'une star de la politique choisira l'intérêt de la France avant son propre destin. Même s'ils en appellent tous à ses mannes, de Gaulle est vraiment très loin

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 21:08

Quel parent n’a pas souhaité voir sa progéniture décrocher un diplôme « bac+5 » ? Sésame dévalué peut être, mais viatique utile pour accrocher un premier emploi.


Devant cet engouement pour les cycles longs les pourvoyeurs de formation se sont ingéniés à prolonger la durée de l’enseignement. Pour parfaire l’éducation de leurs étudiants et pour tenir l’engagement d’une formation de 5 ans la plupart des cursus intègre une année de stage.


C’est là que l’exploitation commence. Les entreprises se ruent sur cette manne corvéable à laquelle elles font miroiter des possibilités de transformer leur stage en CDD. Encore faudra-t-il avoir montré de bonnes dispositions…


Certaines sociétés ont transformé cette opportunité en arnaque pure et simple. Sous prétexte qu’elles recrutent des étudiants qui ont l’obligation de réaliser un stage, elles les emploient sans les payer. Pire encore elles substituent à des salariés des étudiants en phase de formation aux quels elles ne proposent ni rétribution, ni même défraiement des frais. Ces sociétés qu’on trouve dans tous les secteurs d’activité et parfois de grande renommée sont les négriers des temps modernes.


Une décision du tribunal vient de condamner le dirigeant de l’une d’entre elle à une peine de prison assortie du sursis. C’est une bonne nouvelle. Inutile de s’épancher sur l’esclavagisme des 17 et 18 ème siècle si on tolère celui qui sévit chez nous et frappe les meilleurs de nos enfants.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 10:05

La querelle n’est pas byzantine. Elle secoue depuis plusieurs semaines les média américains accusés non sans raison d’avoir abdiqué leur contre pouvoir lors de la décision de Bush de faire la guerre à l’Irak. Pour refaire leur crédibilité largement entamée par leur soutien des va-t-en guerre républicains ils viennent d’admettre que l’Irak était en « guerre civile », ce que l’entourage du président nie véhémentement. L’utilisation de cette terminologie n’est pas anodine : elle signe l’échec de la mission que s’étaient assignés les américains en chassant le maître de Bagdad.

Loin d’avoir contribué à la pacification de la région et à la mise en place d’un processus démocratique l’intervention américaine a créé les conditions d’une guerre civile qui conduira inévitablement au partage du pays sur des critères religieux.

Même si les stratèges américains se souciaient comme d’une guigne des dégâts collatéraux que l’invasion et l’occupation d’un pays musulman impliqueraient le résultat va au delà de ce que les plus pessimistes avaient entrevu.

Si la fin de la guerre du Vietnam a vu la réunification des deux pays issus de la guerre froide, la guerre d’Irak en partitionnant la Mésopotamie aura déstabilisé le moyen orient au plus grand profit des pays de l’axe du Mal, pourtant cible désigné du chevalier texan.

Une guerre civile en plus d’une guerre inutile : c’est un exploit.

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 19:19

Remarquable intervention de Max Gallo, ancien ministre socialiste de François Mitterrand, auquel j’emprunte ce titre. Son analyse du « ségolisme » est disponible en version parlée sur le blog de Jean Michel Apathie et en version écrite.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 14:28

En temps de paix le mensonge d’Etat devrait être réservé à des causes indiscutables touchant à la sécurité nationale, à la défense d’intérêts vitaux et autres sujets sensibles dont la divulgation mettrait en danger la vie de nos concitoyens.


En aucun cas pour couvrir une erreur humaine, voire une bavure selon la terminologie des officines qui gravitent autour des ministres de la défense et de l’intérieur.


La version officielle donnée par les pouvoirs publics, du naufrage du Bugaled Breizh fait état d’un ensouillage. Accident rarissime causé par l’accrochage d’une chaîne du chalutier dans le sable l’entraînant par le fond.


L’infime probabilité qu’un tel accident puisse survenir alors qu’au même moment des sous marins patrouillent dans les parages en refusant de donner leur position précise à l’heure où le navire sombre, donne crédit aux familles des victimes qui crient au mensonge d’Etat.


On aimerait savoir au nom de quels enjeux sont bafoués les droits les plus élémentaires des citoyens : savoir pourquoi sont morts cinq marins pécheurs, leurs maris, pères ou fils, et refuser que la fatalité ne soit lâchement invoquée.


lire aussi  :  Abordage

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 21:08

Les voies du seigneur restent impénétrables. Mais que va faire le successeur de Pierre en terre d’Islam ? Les exactions des chrétiens et leurs répliques musulmanes en terre ottomane ont montré la vanité de chercher à rapprocher les partisans de religions qui prétendent parler au nom d’un dieu unique.

 

Lorsque Benoît XVI à la tête d’une église qui se veut universelle foule une terre laïque, lourde d’un passé islamique, difficile de ne pas voir dans ce déplacement une incursion sur une chasse gardée d’un concurrent devenu, ces dernières décennies, particulièrement actif en terre d’occident.

 

Rendons grâce aux juifs : à l’abri de leur appartenance au peuple élu, ils n’ont aucune velléité expansionniste, sur le plan religieux s’entend. Cette indifférence aux conquêtes territoriales, aux conversions forcées ne se retrouve ni chez les chrétiens, ni chez les musulmans.

 

Que des musulmans perçoivent le déplacement du pape en terre turque comme une provocation est compréhensible tant il est évident que le chef des catholiques n’est mandaté par aucun pouvoir temporel pour obtenir la conversion des infidèles aux valeurs de l’occident. L’examen d’entrée de la Turquie dans l’UE ne relève pas à notre connaissance d’une mission papale.

 

 D’ailleurs Benoît XVI, combien de divisions ?

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article
24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 20:39

Le Pen au plus haut dans les sondages à 5 mois de l’échéance. A plus de 17% des intentions, il dépasse son score de 2001. Le scénario d’une droite absente du second tour n’en prend que plus de consistance ; c’est l’occasion pour les commentateurs de ressortir les vieilles antiennes et de gloser sur le « danger » le Pen.


Au nom du principe de précaution, les français sont avertis d’avoir à se protéger contre les effets d’un vote pour le patron du Front. Les a-t-on jamais mis en garde contre un vote trotskyste, un vote communiste ?  Existe-t-il dans la logorrhée journalistique un « danger » Besancennot,  un risque Buffet. Ces bons apôtres d’idéologies ouvertement destructrices font partie des gens fréquentables, inoffensifs, même si au nom des valeurs qu’ils colportent des dizaines de millions d’individus ont perdu la vie.


Nul doute que ce blog ne survivrait à aucun extrémisme. Le persiflage pas plus que l’auto dérision ne font bon ménage avec les régimes autoritaires. Mais cette spécificité franco française d’absoudre les gauchistes et d’ostraciser l’extrême droite rend cette dernière sympathique à beaucoup de français. 17% aujourd’hui, combien demain ?  

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 12:24

L’incident frappera les esprits. Pour un fan du PSG éliminé combien de remplaçants prêts à en découdre pour le venger. L’univers des supporters du ballon rond rassemble ceux dont le QI est au raz du gazon : normal dès lors qu’ils aient des comportements de ruminants. La spécificité n’est pas française. Elle est importée du pays des hooligans avec la bénédiction des instances des footeux.


Car il ne faut pas se tromper, ces voyous ne sont pas des miséreux. Vu le prix des places pour assister à la débâcle régulière de leur équipe fétiche, ces gens ont des sous et leurs sous intéressent les dirigeants du PSG. Alors n’attendons pas des Ponce Pilate qui règnent sur ce monde là d’y faire la grande lessive que la morale commande.


Une fois encore ils fermeront les yeux, jusqu’à ce qu’un Heysel permette, on n’ose pas l’espérer, enfin d’éliminer un fléau que les anglais ont su éradiquer.

Repost 0
Published by Candide - dans Sport
commenter cet article