Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:25
Nos journaux sont contrôlés par la toute puissante diasporaLe Figaro et son ignominieux édito de ce jour discréditent la corporation des journalistes qui sans exception notable s’aligne sur la lecture talmudique des évènements du proche orient. Avec le soutien de Sarkozy, le nouvel idole des sionistes.

Combien faudra-t-il de cadavres palestiniens au sinistre signataire de l’éditorial de ce jour pour admettre que le massacre de la population gazaoui n’est pas de la "manipulation" (sic).  A l’évidence le compte n’y est pas. Il n’y en aurait que 900, pas assez pour émouvoir le grand humaniste Thréard, puisqu’il signe sous ce nom. Il mériterait que son journal lui offre un aller simple à Gaza. Mais si les Dassault flights survolent Gaza c’est pour y larguer des bombes pas pour y parachuter les bonnes plumes du Figaro.

De Nice à saint Lazare, nos gares sont sous le diktat de la CGT. Un malheureux cheminot roué de coups et des centaines de milliers de transiliens privés de train. L’omniprésident avait annoncé mettre un terme aux exactions des preneurs d’otages. C’était une promesse de campagne, électorale celle là.

La CGT et la diaspora juive produisent les mêmes résultats. Se soumettre ou être éliminé. La France devra un jour décider de se libérer du joug de ces imprécateurs.

Pas de risque que Sarkozy se saisisse du kärcher, éspérons en Royal qui n'a pas connu le sécateur.


Michel COUDERT   Candide

 
Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 21:04
Le seul état au monde qui puisse se prévaloir des 3 chiffres mythiques : 007. Licensed to kill.

État exterminateur autorisé par la communauté des nations à poursuivre son œuvre méthodique de destruction. Rien à cirer des résolutions onusiennes qu’il bafoue depuis que par une erreur historique la 181 fut votée en 1947.

L’État hébreux utilise les bombes à phosphore contre la population de Gaza. Certainement de justes représailles contre les bombinettes qui arrosent sporadiquement les colonies religieuses érigées en violation de tous les accords de peuplement.

Le phosphore est un élément chimique qui participe au réchauffement climatique en épargnant les civils et ciblant les terroristes. "Le Monde" nous met au défi d’appeler ce massacre un génocide – dont acte Mr Beuve Méry ! 

Il reste encore des progrès dans l’efficacité. L’État 007 y veillera avant quObama ne vienne mettre un bémol aux exactions. « Pourquoi pas gazer Gaza.  Oui » a répondu Mr 007 aux incendiaires inquiets qu’ils puissent être stoppés avant que tout ne soit consumé.

Mr Rabbin doit se retourner dans sa tombe.

Michel COUDERT Candide

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 09:43
L’expression est-elle déposée ? Y a-t-il un copyright détenu par les industriels* de l'Holocauste pour s’approprier l’exclusivité des 3 mots : camp de concentration ?

C’est ce que suggère l’écoute des réactions fustigeant le président du FN qui considère que la bande de Gaza n’est plus qu’un camp de concentration. Le Vatican, une fois n'est pas coutume lui a emboité le pas. On ne parlera ici que de  "bande de concentration".

L’appropriation par le politiquement correct de formules chargées d’émotion est comparable aux exactions commises au nom d’une loi scélérate, la loi Gayssot : inacceptable. Un camp de concentration est un lieu clos où une autorité entasse des êtres humains pour les opprimer.

C’est le cas de la bande de Gaza, n’en déplaise aux bonnes consciences qui s’indignent des tirs de roquette et s’accommodent du carnage des gazaouis. Sarkozy, Kouchner et compagnie en ne rappelant pas notre ambassadeur d’Israël endossent ce qu’ils ne toléreraient d’aucun État si son drapeau n'était frappé de l’étoile de David.




* Norman G. Finkelstein, L’industrie de l’Holocauste, février 2001, édition La Fabrique,  toujours d’actualité.



Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 13:50
Plus de trains dans le sud est, plus d‘avions au départ de la capitale, plus de voitures sur les autoroutes, quant à l’électricité son distributeur annonce qu’il devra la couper si la température chutait encore d’un degré.

La cause : le réchauffement climatique, le principe de précaution ou l’incurie des gouvernants ? Non tout simplement il gèle en hiver, il y a 5 centimètres de neige en plaine, et l’économie est paralysée.

S’agit-il d’un pays sous développé. Non vous plaisantez, c’est la France éternelle, la donneuse de leçons universelles dont l’omni président fait le bouffon sur tous les continents. Pays incapable de faire face à un hiver comme dans le passé il y en eut des milliers. Qu’en penseraient les canadiens, les autrichiens, les danois et autres pékinois si d’aventures les mécomptes des gaulois les intéressaient ? Ils s'en délecteraient. 

EDF s’en va conquérir le monde entier, mais reste incapable d’assurer sa mission d’approvisionner le pays en électricité. La SNCF augmente ses tarifs, fait grève mais est stoppée par une bourrasque qui ne ferait pas frémir un transsibérien, quand à nos aéronefs ils sont cloués au sol par une froidure à dégeler un canadien.

Alors Mr Sarkozy si vous voulez attacher votre nom à une vraie rupture appréciée de tous les français, remettez les pieds sur terre et les services publics à la hauteur de leur mission : aujourd’hui ils sont la risée de la population...




Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 17:29
L’usage s’en perd, le politiquement correct fait des ravages et ceux qui gardent un certain attrait pour la vérité des mots sont regardés comme des mal famés. Ecrire sans tremper la plume dans l’eau de rose c’est être flétri par ceux qu’on égratigne – ce qui n’est que naturel, mais aussi par ceux dont on pourrait croire qu’ils apprécient les piques qui ne les visent pas.  Loin s’en faut, jamais certains de ne pas être la prochaine cible de mots acérés ils préfèrent jeter le bébé avec l’eau du bain trop contents de s’être éloigné du pamphlétaire inconvenant avant d’en être la visée.

Prenons au hasard des évènements récents. L’invasion israélienne du pays des gazaouis. Pourquoi appeler cette région « la bande Gaza » ? N’est ce pas une partie de la Palestine ?  Pourquoi cette invasion par une armée étrangère n’est-elle pas flétrie au même titre qu’une armée française envahissant le Grand duché ?

Pourquoi le massacre des 40 enfants réfugiés dans une école sous le contrôle de l’ONU n’a pas fait l’ouverture du JT de TF1, ouverture consacrée au froid hivernal, pourquoi ce massacre perpétré de sang froid est-il relégué en page 4 du Figaro, sans même de reprise sur la Une ?

Si assassiner sciemment des enfants n’est pas un acte de barbarie, qu’est ce alors ? Et si ceux qui exécutent de tels actes ne sont pas des barbares, qui ne le sera jamais ? Mais la France entretient des relations économiques avec un État meurtrier et il convient par dessus tout de ne pas froisser une communauté qui a fait de la Shoah une industrie oh combien lucrative.

Un pamphlétaire épuise la richesse des mots pour faire jaillir des sentiments de révolte et d’indignation pas pour plaire ou acheter de la compassion. C’est cette richesse que les média depuis bientôt 20 ans ne veulent plus exploiter de peur de perdre un lectorat qui veut bien voir des crimes, des meurtres et du sang mais à condition que ce soit dans le cadre d’un programme télé.

Nos hommes politiques sont des imposteurs, Sarkozy, Royal, Aubry et tous ceux qui occupent  un rôle important dans notre démocratie ont utilisé le mensonge intentionnellement pour parvenir à leur poste. Mentir pour en tirer un profit : c’est la définition même de l’imposture. Quand les socialistes font de l’obstruction systématique en déposant des milliers d’amendement pour empêcher le vote d’une loi voulue par une majorité légitime : ils sabordent la démocratie. Ce sont des séditieux (sédition : soulèvement concerté contre l'autorité établie) qui s’opposent par des moyens obliques au bon fonctionnement des institutions. Mais qui les fustigent en les appelant de la sorte ?

Nos hommes politiques se battent d’un commun accord à fleurets mouchetés, aucun n’utilise le vitriol dont le dictionnaire est pourtant largement pourvu. Dans le je te tiens, tu me tiens… qui les lie plus qu’il ne les oppose il reste heureusement quelques polémistes pour rendre aux mots la saveur d’antan.


Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 20:55
Celui de l’Etat d’Israël. Celui de dirigeants calculateurs et couards à l’abri de leur bunker faisant déferler leurs chars sur des réfugiés terrorisés. Celui de pieux rabbins se lamentant au pied d’un mur pour de prétendues vexations et infligeant le martyr à des populations qu’ils exterminent méthodiquement. Ceux la même qui ont survécu à un processus interrompu avant son terme, infligent à leurs ennemis le sort auquel ils ont réchappé.

Qu’on ne vienne pas nous dire que c’est une bavure : l’énormité de l’assaut, les centaines de chars ravageant des cités où se terrent 4.000 habitants au kilometre carré ne peuvent qu’anéantiser civils, femmes et enfants. C’est un crime délibéré,

le crime de sionistes, revenchards, impérialistes incontinents dont il faudra un jour admettre que ce sont des nuisibles depuis la nuit des temps. Ils ont ce soir à Gaza montré leur visage à découvert : celui de barbares vierges d'humanité. Ils ont dépassé leurs collègues du Hamas dans la monstruosité. 

Michel COUDERT Candide


Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 17:46
Les temps ont changé et les avis ont pu évoluer. N’est pas nécessairement girouette ou fantasque celui qui change d’opinion tous les 50 ans. Le quotidien du soir nous rappelle fort à propos que la gauche s’offusquait le 6 janvier 1959 de l’introduction de la publicité à la télé…



On y voyait la source d’une dérive populiste et la baisse du niveau des émissions. Les mêmes causes ne créant pas les mêmes effets c’est aujourd’hui la suppression de la manne publicitaire qui déchaîne le courroux des anciens protecteurs de l’orthodoxie télévisuelle.

On s’y perd d’autant plus que la suppression de la publicité sur les écrans de télé a fait partie de tous les programmes du PS depuis qu’il se trouve dans l’opposition.

Si l’on devait trouver une caricature du rôle joué par une opposition dans une démocratie l’exemple donné par la gauche avec la pub télé serait à considérer. L’essentiel n’est pas de proposer, mais de s’offusquer et à ce jeu là les socialistes en 2009, comme les années passées n’ont de leçons à recevoir de personne.

 
Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 21:15

LETTRE D UN ISRAELIEN AUX HABITANTS DE LA TERRE
                                      
(lire jusqu'au bout, même si cela vous parait long...)

Chers Habitants de la Planète terre,

Navré de vous perturber !

Je comprends qu'en ce moment, nous autres, Israéliens, vous irritons.
Il s'avère, en effet, que vous êtes vraiment contrariés, fâchés, voire indignés.
En fait, vous êtes souvent fâchés contre nous.

 


lire la suite



 

 Daniel


Tu m'as adressé la lettre ci dessus dont j'ai pris connaissance avec grand intérêt au moment où la guerre fait rage dans la région qui t'es chère. Ce texte prouve mieux qu'un long discours le fossé que votre communauté n'a cessé de creuser avec le reste des habitants de cette planête. Il apporte de l'eau au moulin de ceux qui sont consternés par la quête compassionnelle permanente du peuple juif, peuple autoproclamé "victime des autres habitants de la terre".

 

 Cette plainte récursive  "on ne nous aime pas " est insupportable aux oreilles laïques et cette théorie inaudible du "peuple élu" revendiquant des droits divins sur une parcelle de terre est une insulte à tous ceux qui en ce bas monde doivent se battre pour un quignon de pain. Tout terrien qui aurait aujourd'hui l'arrogance de se proclamer "membre du peuple élu" et de se ghettoïser pour ne pas risquer de se méler aux impies serait confronté à la même exclusion.   
On peut toujours compter les morts, il n'en demeure pas moins que le processus de ségrégation est enfanté par le concept même de choix divin.
 
L'auteur de cette lettre doit avoir une très haute opinion de sa petite personne pour imaginer que la terre entière va l'écouter... il devra un jour redescendre sur Terre !
 
bien amicalement
 
Michel


Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 09:29
Qui osera ? Quel dirigeant brisera le tabou ? Sarkozy n’en a pas l’étoffe, les anglais sont trop calculateurs, et les autres dirigeants européens dans cette guerre de religion qui secoue la Palestine ne comptent que pour du beurre.

Qui sera le Nixon reconnaissant un Mao plus rouge que jaune, le Mitterrand reconnaissant le Fatah et son chef Arafat, terroriste couvert de sang ? A-t-on remarqué comment après la légitimation par les nations "démocratiques" de la Chine rouge et du role du Fatah l’Histoire avait pris un autre tournant ? Passées les critiques de ceux qui n’avaient pas eu le courage d’affronter leurs opinions publiques, a-t-on sérieusement récusé le bien fondé de l'officialisation de régimes allant à contre courant de toutes les "valeurs" de l’Occident ?

La reconnaissance du Hamas est incontournable. Les terroristes de l’Irgoun et de la Haganah ont fusionné dans Tsahal acquerrant au gré de cette reconversion un certificat d’honorabilité. Les mêmes assassins, les mêmes lanceurs de bombes et tueurs d’innocents étaient par le miracle d’une « résolution* » devenus de simples soldats.

La mutation du Hamas et l'existence d'une armée officielle palestinienne ne se négociera pas. Elle est inscrite dans l’Histoire. Plus tardive se fera cette évolution plus nombreux seront les actes de terrorisme et de désespoir contre les prosélytes de l’intégrisme sioniste.

Obama sera-t-il le Nixon du Proche orient, le Mitterrand du Fatah ?  C’est ce que son silence peut laisser augurer. Ce serait plus qu’une révolution, ce serait une déflagration dont les effets permettraient d’envisager une négociation à égalité des habitants se partageant  la Palestine.  En aura-t-il l'audace ? On ne s'improvise pas Danton !


•    Quatrième ordonnance de ben Gourion suite à la résolution n° 181 créant l’Etat d’Israël.





Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 16:39
Sarkozy en fait toujours un peu trop. Et son déplacement lundi sur le théâtre des opérations ne sera pas l’exception confirmant cette règle. Sarkozy est le moins crédible des interlocuteurs dans ce conflit où il n’a cessé d’être le plénipotentiaire du sionisme et de ses agents. Aller au Moyen orient sans aller à Gaza, ce serait franchement hilarant ne serait-ce la situation pathétique des habitants de ce territoire. Mais voilà Sarkozy ne reconnaît pas le Hamas dont le pouvoir a été démocratiquement obtenu.

Aller serrer la louche des israéliens et de leur faire valoir égyptien ou palestinien fera la une des JT français et n’intéressera aucun des belligérants bien décidés à en découdre puisque le grand Satan américain s’est opposé à une résolution onusienne exigeant le départ des israéliens de la bande de Gaza.

La situation des Gazaoui est suffisamment dramatique pour ne pas justifier les pitreries d’un bouffon, qui n'est plus - mais le lui a-t-on dit, président de l'UE.





Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article