Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 21:45

Le petit facteur distribue les richesses plus vite que les lettres*.

 

Supprimer les pauvres en ponctionnant les riches, c’est une idée qui n’a rien de révolutionnaire. C’est même très bon chic bon genre, ça fleure bon la vente de charité des quartiers bourgeois des années cinquante.

Le hic c’est que ça ne marche pas pour un motif simple : le processus ne peut fonctionner qu’une fois mais ceux qui en ont bénéficié n’ont aucune raison de ne pas en redemander, ce qui contredit la première proposition. Exit donc la redistribution.


Alors vouloir traiter la question de l’immigration comme un simple problème de répartition des richesses est une absurdité. L’immigration c’est d’abord la définition de l’identité nationale. Il faut le dire crûment : veut-on la dissoudre, veut-on la préserver ? Sans emprunter au langage très peuple du postier on regrettera que ce débat ne soit pas posé en ces termes la.

 

 

*  "Il faut arrêter de tortiller du cul et dire clairement que l'immigration n'est pas un problème si on a le courage de poser le problème de la répartition des richesses", déclare Olivier Besancenot, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 21:48

X  Mines, ça ne prédestine pas à être cité dans la rubrique des délinquants, à fréquenter les bancs de la Correctionnelle. Plus habitué à côtoyer le gratin de la méritocratie qu'à patauger dans la fange avec la voyoucratie. C’est aussi rare que de voir un PDG, fleuron du CAC 40 copiner avec un dealer de banlieue.


C’est pourtant ce qui plane sur la tête de Mr Desmarets sur le sort duquel nous ne verserons pas de larmes inutiles.


Diriger la star du capitalisme hexagonal, engranger plus de bénéfices que la somme de ses 4 poursuivants impose, du moins le croyait-on, certaines obligations vis-à-vis de la société.
S’en affranchir ostensiblement, moquer ceux que l’on pollue, ceux que l’on a, par négligence, réduits en bouillie est indigne de l’idée que l’on se fait du capitalisme.


Aux Etats-Unis Exxon a su payer pour l’Exxon Valdez : En Bretagne Total se bat encore pour ne pas dédommager les victimes de l’Erika.


Aux Indes Union Carbide a su payer pour Bhopal : A Toulouse Total a fait obstruction aux enquêtes jusqu’à ce qu’il soit aujourd’hui établi qu’il est seul responsable du drame AZF.


Et nous éviterons de parler de la Birmanie où Kouchner instrumentalisé par Total manqua de perdre son âme.


Au rang des compagnies voyous, nous hébergeons la première d’entre elle : La Cie Total , pas de quoi en être fier !

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 17:38

La question n’est plus de savoir si le gouvernement va sauter, mais de prévoir quand !

Libre Cours, le premier des média vous informait dès le 5 mai que MAM savait ce qu’elle clamait ignorer.

Après la publication ce jour des révélations du général Rondot confirmant au « Monde » ce que nous avancions, à savoir que MAM était au parfum, combien de temps les digues qui protègent l’Élysée peuvent-elles tenir ?

Van Ruymbeke, le dernier rempart a cédé : Si de Villepin ne quitte pas dans les heures qui viennent, c’est sur l’Élysée que se portera l’assaut.

Repost 0
Published by Candide - dans Clearstream
commenter cet article
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 21:56

Il n’y a pas que Mahomet qui déteste les caricatures !


La sainte Eglise catholique romaine et apostolique réitère les errements des musulmans et lance une véhémente campagne de désinformation contre ceux qui blasphémeraient sur la vie de Jésus.


Cette vie attestée par deux petites lignes de l’historien Flavius Joseph fait l’objet d’une confiscation exclusive de l’Eglise de Rome. « L’histoire » de Jésus nous est parvenue par la relation qu’en firent quatre des évangélistes retenus lors de l’écriture du nouveau testament. Nul ne concède à ses textes le statut de vérité historique, n’en déplaise aux sommités du Vatican.


Dan Brown dans son Da Vinci code propose une relecture iconoclaste mais plausible des Evangiles dont les contradictions sont depuis longtemps répertoriées par les exégètes.



Mais si Jésus n’a jamais caché sa grande mansuétude, « Père, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! »  plaida-t-il alors qu’il était mis en croix,  ceux de ses disciples qui anathémisent les auteurs du film bientôt sur les écrans préfèrent brandir le glaive plutôt que le goupillon. Ils ont doublement tort.



Car leur croyance aussi respectable soit-elle n’est pas vérité. Et parce qu’ils nous façonnent un monde d’où le péché serait banni. Que ferait un Dieu de miséricorde sur la  terre désertée par les pécheurs à laquelle nous condamnent ses zélés serviteurs ?  Il en serait exclu !

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 21:40

Ces paroles* de Jules visant Pompéia sont plus que jamais d’actualité. Que ce soit au plus haut niveau du groupe EADS, que ce soit au plus haut niveau de l’Etat le soupçon fait des ravages.


Qu’attend Arnaud Lagardère pour se débarrasser de celui que le « Canard » désigne comme le corbeau ? Qu’attend Chirac pour sacrifier son petit Napoléon vers le quel convergent tous les indices de manipulation ?


Puisque in fine, à n’en pas douter, ils devraient être innocentés, la république aurait tout à gagner à ne pas se laisser gangréner. Aujourd’hui le soupçon atteint le chef de l’Etat, qui pour ne pas avoir eu le courage de répudier son « Pompéia »,  est condamné à prouver qu’il n’a pas fauté.


Il aura manqué un César à cette république. Chirac n’a pas engendré de Brutus pour mettre un terme à ce qui apparaît à tous comme un coup d’Etat fourré. Dans la Lutèce de cette fin de règne, quand la "femme" de César est soupçonnable, le pire n’est pas sûr, mais il devient vraisemblable.

 

 

*  « La femme de César ne doit même pas être soupçonnée »

Repost 0
Published by Candide - dans Clearstream
commenter cet article
8 mai 2006 1 08 /05 /mai /2006 21:27

Triste week end au cours duquel des enfants ont été les victimes de crimes sordides. La résonance prise par ces faits divers exprime l’émotion légitime ressentie lorsque des êtres inoffensifs autant qu’innocents subissent les outrages des plus tarés d’entre nous.

La question récurrente à laquelle on ne peut échapper : est-il possible d’identifier le risque qu’un individu devienne l'un de ces monstres capables de tels agissements ?

L’Inserm a récemment suggéré des tests permettant la détection très précoce des troubles du comportement. Etabli sur l’hypothèse que les troubles des adultes sont identifiables très tôt et permettent des traitements, L’Inserm proposait un dépistage dès l’age de 3 ans. Fustigé par le slogan « pas de zéro de conduite pour les enfants » cette initiative conduite par des équipes médicales et scientifiques a du être stoppée.


Au nom du débat démocratique et de la sacro sainte défense des libertés individuelles des enfants en bas age, les associations de bien-pensants auront eu raison de ce projet. Nul ne doute que les familles des petites victimes de ce week end ne leur décernent un zéro de conduite pointé.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 11:16

La fin de l’esclavage, la fin de l’occupation allemande – j’hésite à écrire de la victoire de La France, donnent cette semaine lieu à multiples commémorations : c’est d’une véritable « commémorite » que le pays est frappé.

Cette maladie honteuse inoculée par la sinistre paire présidentielle a réduit le pays à n’être plus que l’ombre de lui même.  Mitterrand et son maître copieur Chirac ont élevé le rituel de la commémoration –  repentance au rang d’obligations d’État.

Ajoutez-y une overdose de compassion, excusez vous de tout et de rien, faites déplacer un ministre et sa larme dès qu’un aléa frappe une demi douzaine de nos concitoyens et vous obtenez le cocktail chiraquien de réduction de la fracture sociétale. On a dévalué le devoir de mémoire auquel il est fait référence pour battre une coulpe – ni coupable ni responsable - des agissements de nos lointains aïeux.

Cette flagellation à laquelle nous invite les destructeurs patentés de l’identité nationale est reprise à son compte par un président incapable de résister aux pressions des minorités qu’il conforte dans leur travail de sape.

Est-ce en dévaluant en permanence le passé d’un peuple qu’on le prépare à affronter son avenir ?  L’héritage de Chirac sera mesuré à cette aune. A un an de son départ on mesure le chemin qu’il lui reste à accomplir.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 21:41

Semaine décisive lisait-on en ce premier mardi de mai, semaine de dupes puisque rien n’aura été décidé.


Le ministre de l’intérieur a joué à « plus loyal que moi ça n’existe pas »

Le premier ministre tel un volatile englué dans une marée noire ébat ses ailes sans pouvoir reprendre de la hauteur. Le président s’est tu, comme à l’habitude. Conscient que ses dernières interventions se sont sodées par un « pschitt » il est moins que jamais enclin à user du verbe.


L’opposition a grogné avec la feinte véhémence qui sied aux situations qu’elle connaît pour en avoir subies dans un passé récent les effets ravageurs.

Les médias sont sortis du bois, une fois que le loup Villepin est apparu suffisamment affaibli pour ne plus présenter de danger.


Les circonstances sont moins tragiques qu’il y a 13 ans, quand Mitterrand, en ce 5 mai 1993 après la disparition de Bérégovoy, lapidait les journalistes d’une sinistre formule : « toutes les explications du monde ne justifieront pas que l’on ait  pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme. »

On réalise dès lors la vanité de ce combat pour les enjeux de pouvoir qui immanquablement laissera gisant sur le pré l’un des duettistes.

Repost 0
Published by Candide - dans Clearstream
commenter cet article
5 mai 2006 5 05 /05 /mai /2006 22:18

Les chiffres sont tombées, mauvais nous serine-t-on, pour la sécurité routière. Les français auraient retrouvé leurs vieux démons et le champignon occasionnant ce dérapage dans les statistiques.

Tout est bon pour nous rappeler les sacro saintes limitations de vitesse et ce chiffre des accidents en excès de 6% sur le même mois de l’année précédente, n’est ce pas l’occasion rêvée pour nous serrer la ceinture d’un cran ?

La vérité, c’est qu’il s’agit d’une question de présentation. En avril 2006 il y aura eu 5 week end contre 4 en avril 2005. Chacun sait que le week end est plus accidentogène qu’un jour habituel. Donc ce résultat, quoiqu’il ne constitue pas en valeur absolue un succès, ne signale en rien le renversement d’une tendance générale à la baisse. Mais la comparaison est faussée.

Dommage que le délégué à la sécurité routière n’ait pas jugé opportun de faire cette correction et participe à cette manipulation.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
5 mai 2006 5 05 /05 /mai /2006 14:45

La vieille MAM nous la joue offusquée ! Oie blanche ou perdreau de l’année comme vous préférez, elle découvre opportunément – avec 2 années de retard - que son concubin était connu du corbeau. Ça tombe à pic cette façon tardive d’essayer de se dédouaner.

Pense-t-elle nous faire avaler qu’elle, dont legénéral Rondot dépendait, était mal informée au point d'ignorer la présence de son copain sur cette fameuse liste ?

Ce n'est pas une colère feinte qui la sauvera d'une noyade programée tant cette pseudo "révélation" rend sa défense pitoyable.

L’ingénuité n’est pas la qualité première d’une ministre des armées. Qu’attend-on pour le lui signifier ?

Repost 0
Published by Candide - dans Clearstream
commenter cet article