Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 22:06

Il n’est pas candidat à une promotion. Il ne brigue ni le poste de président, ni même celui de vice président. Il pourrait rester dans l’histoire comme le deus ex machina de la plus absurde des croisades. Celle du Bien contre le Mal instrumentalisé par un chevalier blanc texan, un croyant illuminé : Georges W Bush.


Mais voilà, la grande muette s’arroge le droit de s’exprimer. Alors que pendant la guerre du Vietnam elle avait encaissé sans broncher et ménagé son prédécesseur Mac Namara, aujourd’hui face aux improvisations, aux erreurs de jugements, aux risques de sédition elle en appelle à la nation et demande la démission de Donald Rumsfeld, le plus cynique des ministres de la défense que les Etats-Unis ait compté.


Quelqu’un devra payer pour Guantanamo, Abou Ghraib, mais surtout pour cette invasion mal préparée aux conséquences sous évaluées, pour la guerre civile qu’elle aura provoquée et pour la destruction de l’image du « monde libre » qu’elle aura entraîné.


C’est un cadeau des généraux que d’offrir à Bush un fusible bien commode. Il a commis tant d’erreurs que son sort est de toute façon scellé ; la question reste de savoir si Bush doit encore être épargné.


Après Rumsfeld il n’y aura plus de fusible et Bush en première ligne ne tiendra certainement pas deux ans. Pour les républicains il n’y a plus que la fuite en avant : il faut sauver le soldat Rumsfeld, quelque soit le prix que les GI devront payer.

 

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 21:10

Heureuse issue. Il n’y aura pas de fin tragique au régime alimentaire du député Lassalle. C’est probablement à regretter.


La compassion l’a emporté sur la raison. Les mères pleureuses de la république au chevet d’un Lassalle décharné ont cédé aux exigences japonaises et l’Etat paiera. On est bien loin de la raison d’Etat.


Décrépitude d’un Etat de droit, quand le chantage médiatique l’emporte sur toute autre considération, quand le triumvirat aux responsabilités fait écho aux outrances d’un illuminé on en est plus à mesurer ce qui reste à ce régime de crédibilité.


On croyait qu’il était sage de ne pas donner suite aux demandes de rançons des preneurs d’otage, mais puisque après une grève de la faim on a évité une délocalisation, on aura droit à un hara-kiri pour obtenir un rond point, une immolation pour créer une déviation…


C’est ce qui nous guette avec la démocratie de proximité.

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
13 avril 2006 4 13 /04 /avril /2006 22:29

 

Les fumeurs seraient-ils droitiers ? Je veux dire seraient-ils des soutiens indéfectibles et donc indispensables à cette majorité. La question mérite d’être posée après le retrait de l’ordre du jour du parlement d’un plan anti tabac.


On estime à 2500 les victimes du tabagisme passif, soit la moitié des décès dus à la route. Dans ces temps de principe de précaution ce n’est pas un nombre négligeable. Mais après avoir bu la coupe jusqu’à la lie, le flamboyant de Villepin hésite à croiser le fer, sur quelque sujet que ce soit.


Exit le risque de mettre les détaillants buralistes sur le trottoir. On continuera à fumer dans les bars, restaurants et autres débits de boisson même si le coût pour la santé publique n’a rien d’insignifiant. On consultera donc largement les acteurs concernés. On continuera surtout à consulter des pneumologues et des cancérologues. Mais cela de Villepin a omis de le préciser

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
13 avril 2006 4 13 /04 /avril /2006 04:52

Voila les socialistes français bien timorés, eux si prompts à célébrer les victoires de la gauche  en quelque point du globe, en Espagne ou au Chili restent très discrets sur l’Italie.


Surprenante réserve. On n’a pas non plus souvenir que madame Royal soit allée prêter main forte à Romano Prodi. Serait- ce un oubli ?


Non rien de tout cela n’est fortuit. Rien n’est plus risqué pour le PS et ses dirigeants que l’avant goût que la gauche italienne va donner dans les mois qui viennent. Faire cohabiter un centre gauche avec son extrême va révéler qu’il est plus facile de s’unir dans l’opposition que de coopérer dans un gouvernement. Passé le temps des slogans faut-il encore se mettre d’accord pour l’action.


C’est l’impossibilité de cette mission que la victoire de Prodi va mettre en évidence à un an de nos élections.


Pas vraiment le scénario rêvé pour ceux qui prétendent réunir des électeurs de Bayrou aux gauchistes de Besancenot. Or sans réussir ce rassemblement il ne peut y avoir de victoire de la gauche aux élections.


Maudit soit les italiens qui vont montrer aux électeurs français la virtualité de cette coalition. La désillusion que va provoquer le succès de la gauche à Rome justifie qu’à Paris le PS n’ait rien fait pour aider le camarade Prodi.

 

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 10:12

Dans un article mis en ligne le 11 avril le leader des News magazine reprend le titre de notre billet pour décrire l’avenir sombre du premier ministre sous le titre : La Bérézina Villepin.


Ce parallèle avec l’un des épisodes les plus noirs de l’épopée napoléonienne était offert à nos lecteurs dès le 31 mars, soulignant que l’ex flamboyant premier ministre admirateur inconditionnel de l’empereur en était solidaire dans la débâcle.


Mais l’Express n’en reste pas là et continue  de « pomper » sur notre blog la suite de son papier. Avec l’intertitre : « La guerre des Trois aura lieu » le magazine prend le contre pied de notre billet : nous faisons le constat inverse et arrivons à la conclusion que nous empruntons presque à Giraudoux : la Guerre des Trois n’aura pas lieu.


L’Express ou Libre Cours, les paris restent ouverts mais nous ne croyons guère au rétablissement de Galouzeau.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 02:10

Un film à la gloire de Magie Thatcher à une heure de grande écoute suivi d’un débat sur le modèle social anglais sans les sempiternels dénigrements c’était le plaisir télévisuel qu’offrait ce soir la chaîne ARTE.


Entendre d’anciens ministres socialistes anglais et allemands traiter les plans Jospin d’aide à l’emploi des jeunes de mesurettes droitières anachroniques et inefficaces donnait le la d’une émission d’où la langue de bois était bel et bien bannie.


L’intervieweur cherchait bien à trouver scandaleuse la précarité subie pas les nouveaux salariés de la vallées de la Dorn   - le Longwy des anglais - qu’un ancien syndicaliste des mines fermées sous Thatcher lui rétorquait qu’il valait mieux travailler 12 heures par jour « en précarité »– qu’être inscrit au bureau britannique des sans emploi. Aubry au piquet !


L’abîme qui sépare les comportements des pays européens, tel l’Angleterre et le notre vient encore de se creuser sous nos yeux avec la crise du CPE. Le jugement des leaders politiques étrangers sur ce qui vient de se passer ici oscille entre chagrin et pitié. Nulle envie de nous imiter.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 00:00

Mis en minorité sur le referendum européen, inaudible lors de la crise des banlieues, otage de son premier ministre dans la débâcle du CPE, Chirac s’est mis hors jeu.


Villlepin désavoué, affaibli n’est plus que l’ombre du flamboyant bretteur qui en juin se donnait 100 jours pour rétablir la confiance des français dans leur gouvernement.


Il ne reste plus que Sarkozy, chahuté certes mais vivant. On ne voit guère qui a droite pourrait lui disputer la place de candidat.


La guerre des Trois n’aura pas lieu.


Et si l’opposition s’est repue de petit lait généreusement offert par les atermoiements de la majorité, les aigreurs d’estomac vont vite la rattraper dès qu’il s’agira de passer aux propositions. Plus facile d’accompagner des manifestants que d’avancer une ébauche de solution au chômage des jeunes.


Concilier sur ce terrain comme sur bien d’autres les points de vue de Bayrou à Besancenot peut donner des migraines même à des experts en synthèse.


A gauche on en est aux escarmouches, alors qu’à droite le problème est réglé : c’est bien le seul résultat positif de ce fiasco.

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 21:19

C’est le seul moment d’humour involontaire que nous a offert le plus expérimenté des pré candidats du parti socialiste. Ex premier ministre, ex président de l’assemblée nationale, ex ministre des finances… ex mis en examen, il a terminé la longue énumération de son pedigree par la confession qui fait le titre de ce billet. Comme si un seul téléspectateur* pouvait en  douter.


Fabius n’en finit plus de nous lire son CV, de nous rappeler ses expériences, de nous infliger la liste des pays qu’il vient de visiter, des grands de ce monde qu’il a côtoyé. Pour un type qui cherche un emploi il mérite la palme, académique bien sur !


On continuera à ignorer ce qu’un Fabius président réserverait à la France si d’aventure il était nommé à l’Elysée. Sans surprise on aura compris qu’il penchait à gauche, à gauche toute.

C’est dire si cette émission ne nous aura rien appris si ce n’est que l‘ex « plus jeune premier ministre de la France  » n’a pas mis à profit sa longue traversée du désert pour donner dans  l’auto dérision.

C’est Ségolène qui va lui rendre l’atterrissage difficile.

*  Laurent Fabius sur LCI le 9 avril.

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 00:00

Peu importe les raisons, peu importe finalement comment tout cela se terminera. Les dégâts n’ont plus rien à voir avec le débat sur le CPE.

J’intitulais récemment ce fiasco de Bérézina, je péchais par optimisme. C’est le naufrage du Titanic qu’évoque le sabordement de la classe politique.

 
Que ce soit les deux leaders de la majorité qui s’écharpent comme des chiffonniers. Eux qui prétendaient avoir la stature d’hommes d’Etats ne sont que vils calculateurs infatués aux ego hypertrophiés. Exit les Villepin, Sarkozy indignes des fonctions qu’ils prétendent assumer.

 
Quant aux représentants des oppositions, ils se vautrent dans la fange, se hissent du col pour faire entendre leurs cris de vautours affamés et s’offrent en spectacle, tels des charognards à l’affût des cadavres du tueur Elyséen.

Parce que c’est au 55 rue du faubourg saint Honoré que la France s’est défaite. C’est l’œuvre d’un manipulateur, devenu cynique voire pervers, qui ayant perdu la main ne jouit plus que du  pouvoir de nuisance que lui confèrent ses attributions.

Aura-t-il le courage d’utiliser la dernière balle pour sceller son destin ? On en doute. Saurait-il   remettre sa démission qu’il conclurait, avec panache, la plus calamiteuse des présidences.

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
8 avril 2006 6 08 /04 /avril /2006 19:57

téléchargez le contrat premier embauche

Ce contrat conçu par des avocats spécialistes du droit du travail est disponible pour embaucher des salariés agés de plus de 18 ans et de moins de 26 ans.

 

 

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article