Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 08:39

C’était avant Victor Schoelcher et bien avant Cachan. L’Afrique noire versait sa contribution d’ébène aux blancs. Ces derniers leur payaient la traversée, les conditions étaient certes lamentables mais l’objectif était de les amener à bon port vivant. Arrivé au nouveau monde ils étaient accueillis par ceux qui ne se cachaient pas pour les exploiter. Et comme Marx l’a théorisé, les nègres avaient une valeur, en cotrepartie leur propriétaire leur servait une « rémunération » leur permettant de subsister, mieux même de croître et de se multiplier. Ils avaient un statut, une place dans la société et personne ne songeait à les expulser. Les esclaves étaient considérés.

C’est le temps de Cachan. L’Afrique noire est enfin libre. Tous les jours des africains s’embarquent volontairement sur des rafiots à destination des Canaries. Tous ne débarquent pas, beaucoup disparaissent en mer. A peine sur la terre ferme ils sont pourchassés. Certains sont renvoyés, d’autres s’infiltrent clandestinement. Ils ne sont ni attendus, ni même tolérés : ils sont surnuméraires. En trop partout où ils passent, sans papier, sans devenir que d’être des parias chez les blancs. Il en est même qui échouent à Cachan. Un faux cul, pousseur de ballon les invite au Stade de France, mais il ne les recevra pas dans sa maison. Moins que des esclaves, ce sont des immigrés.

Mais surtout ne dites pas « Qu’il était bon le temps d’avant » : c’était le temps de la colonisation. C’était avant Cachan

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 07:33

Bien entendu c’est anecdotique, ça ne modifiera pas les équilibres stratégiques au sein des partis phares de notre démocratie. Ils en ont vu d’autres, ils ont survécu à de plus graves turpitudes. Emanuelli et Juppé ont payé pour de plus visibles entorses à la morale républicaine. Rien n’y fait, les Tiberi, les Balkany font toujours des petits.


Après le RPR Dugoin du Conseil général de l’Essonne, c’est Huchon qui rejoint aujourd’hui la cohorte des hommes politiques pris les doigts dans le pôt de confiture, le club des profiteurs cyniques d’une démocratie à bout de souffle. Le hiérarque du PS et de la région Ile de France, l’un des personnages les plus falots qui soit aurait fait profiter ses proches de largesses répréhensibles. Le népotisme comme avatar de la décentralisation …ce n’en est pas le moindre des effets pervers. Ne doutons pas qu’une fois tirée au clair, cette affaire ne se termine pour l’impétrant par un retour sur le devant de la scène avec le respect de ses pairs.


Question : comment Mr Huchon a-t-il pu imaginer que de tels méfaits échapperaient à la vigilance de ses adversaires ?


Réponse : Peu lui importait, ils sont aussi peu clairs et n’ont pas intérêt à se servir de ce genre d’affaires dont ils auront à leur tour un jour ou l’autre à rendre compte.


C’est la neutralisation, le « je te tiens, tu me tiens »…qui continue ses ravages et creuse le lit du FN.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 08:40

Il peine à faire entendre sa voix. Il ne décolle pas dans les sondages. Alors la cause est entendue : c’est la faute au média. Et pour enfoncer le clou, le méchant loup c’est Sarkozy, c’est lui le bras politique du grand capital, des Dassault, des Lagardère…et autres grands patrons de presse.


La charge est outrancière. Elle évite à Bayrou de faire sa propre auto critique, d’admettre que la vacuité de son programme n’encourage pas les médias à s’en faire les propagandistes.


Qui sait ce que veut Bayrou, à part mettre des bâtons dans les roues de ce gouvernement ? Aucune proposition hormis son éternel préchi prêcha pour plus d’Europe dont on sait le peu d’écho qu’il reçoit dans l’opinion.


Faute d’avoir su trouver sa voie entre une gauche toujours accrochée au vielles lunes socialistes et une droite plus centriste que franchement libérale, Bayrou s’est relégué en deuxième division.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 21:36

On ne comprend pas qu’il y ait encore débat. La cause est entendue. Aucun pays ne pratique plus la méthode globale. Enfin si, en France des instituteurs peinent à abandonner ce système dont les ravages sont répertoriés en pourcentage de gamins incapables de décrypter un texte élémentaire à la sortie du cycle primaire. On appelle cela l’illettrisme. Ils sont 20% à l’entrée en sixième.


Malgré cet échec imputable à la méthode d’apprentissage de la lecture il se trouve des combattants d’arrière garde pour refuser d’évoluer et de jeter aux orties les manuels qui les accompagnent depuis les années 60.


L’Education Nationale, c’est cette pétaudière dans la quelle une instruction ministérielle est automatiquement qualifiée de diktat par les syndicats. Le syndicat y détient l’autorité. Le ministre n’a pas vocation à décider. Allègre qui s’y est collé a été forcé à la démission. Bayrou a copiné avec la cheftaine des professeurs. Quant à de Robien en forçant le ton sur la méthode de lecture il met les syndicats au pied du mur. Soit ils s’opposent à une mesure de bon sens, soit ils acceptent qu’un ministre ait de l’autorité.


Ce bras de fer sera révélateur du degré d’archaïsme de cette profession. Les instituteurs n’existent plus, ils sont devenus professeur des écoles. Leurs anciens plaçaient la réussite de leurs élèves avant les considérations politiques. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 21:25

Fils et filles de déportés, ôtez nous d’un doute ! Assurez nous que votre croisade contre la SNCF est vierge de toute ambiguïté, de toute vénalité.


Depuis que la famille Lipietz a empoché le jackpot (21.000 €) en poursuivant l’Etat français et les chemins de fer pour leurs rôles dans la déportation de leur père, des vocations de justiciers ont surgi par centaines dans les familles juives décimées par la déportation.


La cause est belle, les arrières pensées en sont absentes…


Mais les avocats se sont précipités pour racoler tous ceux qui pourraient profiter d’une manne inespérée. De grâce, avant que n’éclate le scandale de votre cupidité, du business immonde des profiteurs de la shoah, déclarez haut et fort que vous ne demandez rien d’autre à l’Etat français qu’un euro symbolique pour prix de sa passivité dans le drame qui vous a rendu orphelin.


Que la perspective de vous enrichir, à l’image des Lipietz, sur le dos des contribuables français pour les turpitudes de leurs grands-parents ne vous fasse pas honte, serait une insulte à la mémoire des familles déportées.


Rien n’indique à ce jour que cette ignominie ne se répètera pas. Votre silence est éloquent.

lire aussi : Du beurre pour un vert

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 09:51

2 milliards d’euros ! Excusez du peu. C’est la manne que se partage les entreprises capables de séduire les têtes plus ou moins blondes de 7 à 15 ans. Les fabricants de jeux vidéo, de baladeurs et autres portables ont su rafler le gros de la mise.


Ce pactole intéresse aussi les banques d’autant plus que les petits français sont par nature plus écureuils que cigales. Ils thésaurisent volontiers pour un achat plus conséquent.


On comprend que ces tirelires suscitent des convoitises : mais ne dites rien à Ségolène. D’ici à ce que madame Royal taxe le revenu des enfants-roi !

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 10:27

Le gouvernement aurait décidé de bannir la fumée des lieux publics en…janvier 2007. Depuis le temps que l’on nous assène les conséquences chiffrés du tabac sur notre santé on peut se demander pourquoi tant tergiverser ?


Des 3 domaines dans les quels l’Etat s’immisce fréquemment : l’alcool, la prévention routière et le tabac, ce dernier serait le plus accidentogène : 60.000 morts par an contre 5.000 pour les accidents de la route et c’est pourtant le domaine où le législateur est le plus laxiste.


On aimerait connaître les raisons qui ont fait surseoir à une décision qui semble tomber sous le sens. Sans aller chercher des intérêts financiers cachés, ou la pression des bureaux de tabac il se pourrait que la vraie difficulté tienne à la capacité de faire respecter un interdit qui concernera des millions de français.


Annoncer une mesure impopulaire à quelques mois des élections, c’est ambitieux ! La prendre c’est courageux ! On attendra donc janvier 2007 avant de pavoiser.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 10:29

Dénombrer des voix, c’est pour un candidat une tâche parfois ingrate. Surtout quand la quantité qui sort des urnes ne vous permet pas d’être élu. Alors la tentation est forte d’aider le sort et les annales électorales regorgent d’histoires de trucage et de manipulation généralement réalisé à l’insu du plein gré des votants. Les corses seraient passés maître dans l’art de faire voter les morts.


Mais la palme – académique bien sûr – est à décerner à un certain Lang. Présent à un festival où s’affichait DJamel Debbouze, il a entendu 50.000 voix réclamant : « Jack, Président ! » et s’en est vanté dans les média.


Dommage, mais il est le seul  avoir entendu des voix. Aucun des participants n’a perçu ce vibrant appel populaire pour le plus rose des prétendants.


L’atterrissage de Jack a d’ailleurs été immédiatement sollicité par le numéro 2 du PS qui a réclamé son retrait de la course à la candidature. Quant à Jack, habitué de la mémoire courte, il s’indigne qu’on veuille le « faire rentrer au chenil ». Normal pour un éléphant.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
12 août 2006 6 12 /08 /août /2006 20:18

Enfin un complot qui tombe à pic ! Un complot déjoué c’est de l’or en barre pour les gouvernants, ça ne fait que des heureux !

D’abord les victimes épargnées qui peuvent que se réjouir d’en avoir réchappé, puis les fins limiers dont le nez a permis de « dés ourdir » ce que les méchants avaient tramés et qui reçoivent des éloges bien méritées. Mais l’essentiel est ailleurs. C’est le profit qu’en tire l’Administration pour ainsi justifier ses politiques.

Et aujourd’hui ce complot tombe à pic pour les big brothers de l’anti terrorisme, le tandem Blair Bush qui voyait son étoile pâlir redore son blason : « on vous l’avait bien dit ces gens sont super dangereux et notre politique qui vise à les anéantir est la seule qui permettent d’obtenir de tels succès. » La boucle est bouclée ; fermez le ban !

Alors pas trop de questions sur la réalité de la menace, sur le fait que rien de concret n’a été trouvé, qu’aucun vol du fameux jeudi 10 août n’était menacé, ni qu’aucun terroriste n’a donné corps à cette hypothèse.

Loin de nous l’idée que les services secrets seraient capables de transformer une hypothèse en scénario catastrophe, mais cette opération qu’on déjoue alors que l’Etat hébreux échoue à terroriser les terroristes laisse un goût de trop beau pour être honnête

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 17:24

Le bikini sied-il à Ségolène ? C’est un deux pièces royal que VSD offre à nos yeux de voyeurs. Loin de vouloir nuire à la notoriété de la madone des sondages le journal nous la présente comme madame tout le monde sur une plage au mois d’août. La pimbêche s’en est offusquée. Elle menace le canard des foudres de la justice,  puis royalement fait dire qu’elle se désiste : l’essentiel n’est ce pas d’avoir occupé la scène médiatique ?


A une époque révolue elle s’était complaisamment affichée avec son marmot sur son lit de maternité, faisant la une de Paris Match. Pour une ministre de la famille c’était très professionnel !


Aujourd’hui le bikini la qualifie pour devenir ministre du tourisme, très loin de ses ambitions présidentielles. On comprend qu’elle ait réagi en annonçant derechef un voyage au Liban. Ca fait déjà plus président !

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article