Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 21:21

Ils et elles étaient invités à se prononcer. A dire qui, de la morale ou de la religion, dictait sa loi à la nation. On est tous, le fruit du hasard ou de la nécessité. Quelquefois il faut trancher, ça ne peut laisser indifférent. Et bien si, au Portugal, ils et elles ont fui les urnes, préféré la pêche à la ligne à la manifestation de leur intime conviction. Le référendum sur la légalisation de l’avortement n’aura pas réuni suffisamment d’électeurs pour que son résultat ait force de loi.


Les catholiques ont le droit de s’interdire le recours à l’interruption volontaire de grossesse. C’est cohérent avec l’enseignement des Evangiles. Ca ne regarde qu’eux, et accessoirement leurs filles si tant est que leur avis soit sollicité.


Les non croyantes qui dans un pays de culture catholique pouvaient acquérir la liberté de garder ou de ne pas garder le fruit non désiré d’une relation, quelles qu’en soient les raisons, se sont abstenues d’exercer leur droit.


Triste jour a pu penser Mme Simone Veil. Pour avoir conquis il y a trente ans dans notre pays  de forte tradition catholique le droit pour les femmes de décider seules de leur maternité, elle doit éprouver une profonde commisération pour ces lusitaniennes qui, à peine sortie du Moyen age, y retournent, semble-t-il avec délectation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article

commentaires

triniti 12/02/2007 09:11

Nous sommes tous des rescapés de l'avortement ...moi le premier, mers parents ayant eu, comme onb dit, de l'avance à l'allumage