Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 21:58

Avec le procès Colonna qui s’achève les indépendantistes corses vivent leur Bérézina. Le verdict rendu n’a rien à voir avec ce jugement. L’idée qu’il pouvait y avoir un prestige de la cause nationale corse ne survivra pas à l’attitude minable de Colonna et de ses comparses. Il n’y pas d’honneur corse chez ces gens là.


corse.jpg Ce sont des nabots qui se sont comportés en nabots. Ces tueurs en cagoule n’assument aucun de leurs actes. Ils assassinent, ils rackettent, ils terrorisent au nom d’une idéologie qu’ils n’ont pas les c…..d’assumer quand ils sont mis face à leur forfait, à ceux qu’ils détruisent.


Il fut un temps que les moins de 50 ans ne connaissent pas, où la France était en proie à une guerre civile dans ses départements d’Algérie. Qu’ils fussent de l’OAS ou du FLN les tueurs de l’époque revendiquaient fièrement leur forfait. Peu de différence pour les victimes certes, mais un code d’honneur pour une cause désespérée et pour des soldats leurrés.


Ils comparaissaient victimes de leur aveuglement sans nier leur implication. C’était des tueurs, ce n’était pas des couards. En Corse on a des criminels et des lâches. Pas vraiment de la graine de héro.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Candide 17/12/2007 16:26

@laboitea flowje persiste et signe. A contrario des "terroristes" du FLN et de L'OAS les INDIVIDUS corses n'assument jamais (vous trouverez certainement une exception) leurs assassinats. Votre mansuétude à leur égard ne justifie pas votre amnésie. Il est faux de dire que les "nationalistes" corses n'ont pas de sang sur les mains, ne seraient ce que le sang des gendarmes qui sont selon vous qu'"une institution". je croyais que derrière les institutions il y avait surtout des individus... encore une fois, pour les victimes le fait d'assumer un acte teroriste ne change rien, mais pour l'idéologie au nom de la quelle on prétend se battre, je crois que cela fait une différence.D'un coté on peut admettre une amnistie, de l'autre on a affaire à des laches qui à mes yeux ne devront pas bénéficier de cette sollicitude.

LaBoiteaFlow 17/12/2007 15:08

J’ai été lire l’article au quel vous faites référence sur Yahoo! et je trouve que vous ne prenez pas réellement en compte tous les aspects de l’affaire. Je connais bien la Corse et les Corses. Ok ils n'y vont pas de main morte, je vous le concède,  mais les comparer avec d'autres terroristes est un peu exagéré, je trouve ! Les attentats en Corse ne touchent que des  institutions où des personnes ciblés. Ils n'englobent pas de "civils". Ce n'est pas le cas des autres terroristes. Je ne partage pas cette forme de revendication, il est vrai, mais  je trouve un peu dommage que vous mettiez tous vos œufs dans le même panier. Si on les compare par exemple à d’autres terroristes, je serais bien content de savoir qui des corses ou des autres sont les plus violent. Pouvez-vous me le dire ? Pour ce qui est de Colonna. Ok c'est peut être lui qui a tué le préfet Erignac. Mais il a peut être aussi pris pour tout le monde car ses petits copains nationalistes (jugé en 2003) n'ont pas voulu se mouiller et lui on fait porter le chapeau. C'est peut être pour ça, d'ailleurs qu'il a pris le maquis (ou bien car il a réellement tué le préfet). Dans tous les cas, je trouve votre jugement un peu trop fermé. Notamment lorsque vous dites, « Ce sont des nabots qui se sont comportés en nabots. Ces tueurs en cagoule n’assument aucun de leurs actes », Ah bon ? Je croyais que l’ensemble des attentas qui avaient été commis en Corse au cours de 10 dernières années avais tous été revendiqués par un groupuscule, non? Il n’y a que celui du préfet Erignac qui n’a pas été correctement revendiqué. (Cela a été fait par un appel téléphonique à un journaliste, le 7 février 1998 à 02H01 du matin, cinq heures après les faits, depuis une cabine de Lucciana, près de Bastia, à deux heures et demie de route d'Ajaccio, mais on ne sait pas par qui.  Il y avait également de grosses erreurs historiques dans la revendication ce qui n’est pas le cas généralement. Les Corses connaissant très bien leur histoire.) De plus il y a quelques choses d’autre qui me fait penser qu’il y a un lien avec le préfet Bonnet ? L’assassinat du préfet Erignac ne serait-il pas une machination de son successeur ? Ne serait-il pas possible que le préfet Bonnet est organisé l’attentat de la Mairie de Pietrosella, et comploté l’assassina derrière ? Il a bien été capable de faire brûler la paillote chez Francis. Je crois qu’on n’a pas fini d’entendre parler de cette affaire et qu’il y aura des rebondissements. Pour finir, j’ajouterais que la justice française n’est pas réellement au meilleur de sa forme depuis quelques gros procès, comme Outreau notamment. Ne serait-il pas possible qu’il se trompe encore ? Je trouve que différentes pistes n’ont pas été bien creusées et qu’il y a certains indices qui laisse à désirer. Colonna à vraisemblablement quelques choses à voir avec la mort du Préfet mais est-il réellement son assassin ?

el diablo 15/12/2007 09:55

Je constate que certains sont d'accord pour que l'on prenne le risque de mettre des innocents en prison...Heureusement que la peine de mort est abolie. Décidément, je dois me convaincre que la route du fascisme est ouverte EFFARANT! 

Sam Paris 15/12/2007 01:53

L'intervenant précédent nous dit "il vaut mieux un assassin en liberté qu'un innocent en prison" est-ce que cela doit s'appliquer aussi aux pédophiles meurtriers et aux terroristes de mon point de vue NON.En l'occurence si Colonna avait pris le maqui et vivait caché POURQUOI si il était innocent ???Je respecte les corses et apprécie leur hospitalité et leur grand coeur mais pas quand ils assassinent et sèment la terreur.Cordialement.

el diablo 14/12/2007 22:35

Je fais mien le principe selon lequel "il vaut mieux un assassin en liberté qu'un innocent en prison"...Et si c'était le contraire qui s'applique  sous le règne de Sarkozy-Dati?