Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 18:19

undefinedEst-ce la loi des séries ou une provocation pour détourner l’attention sur un problème très collatéral. L’idée de demander à chaque élève de parrainer un enfant victime de la Shoah est incongrue. Pourquoi pas un poilu disparu dans une tranchée, un grognard abandonné par la grande armée, ou un gaulois exterminé par les légions de César. Les derniers exemples sont tellement farfelus qu’ils montrent l’incongruité de l’idée originelle.

 

A moins que certains morts valent plus que d’autres, que la discrimination s’étende jusque dans les cimetières ou que certaines communautés pèsent plus lourd que d’autres. Aucun de ces motifs ne peut être exclu sachant que le président avait ouvertement dénoncé la perversité de la repentance. La fonction  présidentielle aurait le pouvoir de transformer celui qui en est investi de fond en comble. Sarkozy rentrera peut-être dans l’histoire comme un grand Président, il a encore du chemin à faire ; mais il sera certainement pour les anthropologues un cas d’école pour analyser la rapidité avec laquelle les mutations peuvent affecter les hommes de pouvoir.

 

On comprend mieux qu’il ait été favorable aux tests ADN. Le sien méritera d’être analysé.





Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Roland 02/03/2008 12:31

eh oui! les pauvres enfants n'auront déjà que trop de chagrin à porter quand ils devront porter la mort de leur mère, ou de leur grand'mère, etpour commencer  de leur petit chat familier quand celui mourra!Et bien sûr quand leur propre mort quand ils commenceront à se rendre compte de ce que ça représente, et que cette vie où ils croyaient être nés, pour toujours, ne leur réserve que ça....

Daumont Jean 16/02/2008 09:31

   C'est le type même de la "fausse bonne idée"... Il y a certes un "devoir de mémoire" pour les victimes d'horreurs, comme la Shoah (juifs), l'exécution des résistants (Guy Môquet), les soldats des 2 guerres mondiales..et d'autres guerres moins glorieuses (Indochine, Algérie)...mais c'est une affaire de présentation très contrôlée à l'école, une information plus complète n'étant utile que plus tard... Les enfants des écoles doivent conserver leur statut "d'enfant" avec ce que cela comporte d'innocence...Ils auront le temps d'apprendre plus tard les "duretés" de la vie et les "noirceurs" de l'histoire"...SWS

Pierre Lacour 15/02/2008 10:30

C'est effectivement une idée insensée. Laissons les morts enterrer les morts et nos enfants vivre ! Leurs vies comportent suffisamment de soucis, inutile d'en rajouter. Mais sans doute ne s'agit-il que d'une pauvre manœuvre de diversion destinée à limiter un désastre électoral annoncé...