Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 23:59

Le mariage de la carpe et du lapin n’aura duré que quelques mois. Le parangon de la gauche libertaire avait fait appel au patronyme emblématique du capitalisme pour voler au secours de son canard moribond.


Serge July et Edouard Rothschild ne seront pas restés en ménage bien longtemps. Le divorce est consommé aux torts exclusifs, semble-t-il, du bobo parigot.


La question n’est pas que va devenir Libé, d’ailleurs les bobos ont bien droit à leur journal, mais comment Rothschild  va se débarrasser d‘un titre encombrant. Il pourrait le refiler à un autre Serge, propriétaire du Figaro. Pour un bon fusil ça ne doit pas être difficile d’ajouter ce canard à son tableau de chasse.


Le tropisme des gens fortunés pour les entreprises de presse n’est pas innocent. La famille Dassault père et fils, les Seydoux, les Rothschild et bien d’autres ont eu leur danseuses. Non seulement ça ne leur a rien rapportée mais de plus ces dernières ne se sont pas privées de cracher dans leur soupe, leur statut les y autorisait. Faut croire que les capitalistes en 2006 sont plus récalcitrants à se faire laisser traîner dans la boue.


Le mélange des genres que l’on a vu à Libé ressemble fort à un marché de dupes. Qui reprochera au propriétaire de faire valoir ses droits ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

MERENGUE 14/06/2006 20:18

Allez hop cahouètes et poire pour July en retraite anticipée. Encore une victime du capitalisme sauvage.

Anne 14/06/2006 14:06

Bon, Libé aux bobos, trés bien ! Mais on ne va pas bouder notre plaisir en voyant July disparaître !
Quant aux racheteurs de ce genre de journaux, qui effectivement ne les ratent pas et dans lesquels ils n'ont jamais le moindre droit de regard sur la ligne éditoriale, il doit bien y avoir un espoir de gains à + ou - long terme ? Ou bien c'est "tendance" d'avoir son journal !
Mais l'info d'Edwy Plenel au Canard ! :-)

yves bertrand 14/06/2006 12:02

Tout à fait d'accord avec vous. (encore une fois ! on va y voir des convergences...) Je vais aussi faire un papier sur mon blog, Je me marre d'autant plus que le Parisien indique que ce serait M. Eddwy Plenel qui prendrait la barre du canard...Merci de me dire qui a écrit : "Il ne faut jamais manger avec le diable ... même avec une longue cuillère !!!"