Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 15:37

Rien ne nous sera épargné. Le pire n’est jamais certain sauf en Chiraquie où la menace d’un président rempilant se fait chaque jour plus prégnante. Bernadette, bien placée s’il en est, ne fait rien pour démentir la présence de son époux au prochain premier tour. Heureusement encore qu’elle s’interdise d’évoquer le second.


Alors, pour qui s’est livré à une petite simulation, la candidature du président sortant aurait pour effet mécanique d’envoyer une socialiste à l’Elysée, en reléguant Sarkozy à la troisième place. C’est cohérent, Bernadette n’avait-elle pas déjà apporté sa caution à Ségolène.


La cause féminine transcende les partis (sans mauvaise plaisanterie). CQFD.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

wolfy 16/11/2006 20:17

Si l'on considère qu'il s'agit de femmes, dans les deux cas ce sont des hommes poliltiques!

annie 15/11/2006 19:36

Chirac ne doit pas être pressé de retrouver ses amis, ses amours, ses emmerdes ...

totof 15/11/2006 19:28

Pathétique !

Yann 15/11/2006 18:35

Le camp chiraquien déteste Sarkozy et préferera encore probablement voir Royal gagner. Il n'y a qu'à voir comment Chirac joue le pourrissement. Tandis qu'une bonne partie de la gauche socialiste déteste Royal et préfèrera encore un Bayrou ou autre... Bref ça va être drôle comme campagne. Ceci dit Royal n'a pas encore gagné et tout est possible quoique disent les médias et les sondages.