Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 09:35
Déja publié le 17 mai et tellement d'actualité...


Méfions nous de l’eau qui dort. Ce brave Mr Fillon dont les mérites sont vantés en ce jour de nomination à l’hôtel Matignon n’est pas le porte serviette, le dévoué partisan, le Raffarin du nouveau président comme souvent les commentateurs nous l’ont présenté.


ff.jpgMr Fillon a de l’envergure, il sait mettre les pieds dans le plat. De Chirac n’a-t-il pas dit : « les seules réformes dont on se souviendra ce sont celles que j’ai fait passer ». Il sait prendre des risques. Un alpiniste ne gravit pas des cimes pour justifier le principe de précaution. C’est un homme de pouvoir, qu’il exerce sur sa circonscription depuis l’age de 27 ans. Ce n’est pas pour se le faire confisquer à 53 par le président.


Le gentil monsieur Fillon pourrait vite sortir du bois. Il n’est pas doué pour les seconds rôles. Les amitiés de deux ans peuvent se terminer plus vite que celles de 30. N’est-ce pas mon cher Edouard ?


Pompidou sous de Gaulle, Chirac sous Giscard, Rocard sous Mitterrand, Balladur sous Chirac, ils ont tous osé prendre le large. A ce jour rien ne laisse imaginer une trahison de Fillon, rien n’interdit non plus de l’envisager, surtout si le Président devait continuer à marcher sur les plate bande de l'hôte de Matignon.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

Bernard O. 30/09/2007 18:55

S'il vous plait, ce blog n'est pas un boulevard de forum! Merci de respecter un tant soit peu le site..... Question de politesse!

P. Kaas 30/09/2007 18:11

"Il me dit que je suis belleet qu'il n'attendait que moi.."et je n'attendais que toiCandide que pour ce blog là.Une fan

Augustine 29/09/2007 12:29

"A ce jour rien ne laisse imaginer une trahison de Fillon, rien n’interdit non plus de l’envisager, surtout si le Président devait continuer à marcher sur les plate bande de l'hôte de Matignon."Dites-vous. A mon sens, il ne s'agirait pas d'une trahison, mais de la réaction d'un homme qui compte bien que les engagements de réformes et de modernisation seront tenus, quelque soit le calendrier électoral.Je le pense profondément sincère dans sa volonté de sortir le pays de l'ornière et de faire sauter le maximum des verrous qui le paralysent ; et il n'acceptera pour ce faire que trés peu de compromis, ayant compris que les Français y étaient prêts dans leur grande majorité et qu'il faut profiter vite de ce contexte politique et social. Sa présence aux côtés de NS était pour moi une des principales "caution" qui m'a fait croire au sérieux de la volonté d'agir du candidat Sarkozy.