Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 21:02

Ironie du sort, c’est au communiste Gayssot, auteur de la loi éponyme de se coucher aujourd’hui devant Frêche, le président de la région Languedoc Roussillon, dont les propos « racistes » devraient lui valoir une mise en examen au nom de cette même loi.


Tout ce que le PS compte de faux culs s’était levé – comme pour Danette – à l’évocation de la coloration de l’équipe des bleus. L’énoncé d’un tel constat, interdit par la loi Gayssot – a valu à son auteur la bordée de bois vert sur la quelle nous nous sommes déjà interrogés.


Les sanctions allaient pleuvoir, on allait voir ce qu’on allait voir, plus question cette fois de laisser passer l'outrage, et Gayssot d’annoncer derechef sa démission du conseil régional…avant d’accepter sans ciller un poste de vice président attaché …aux droits de l’homme Pour cocufier des cocos ce Frêche mérite la palme.


Quant au parti des bien pensants il a remisé ses menaces de révocation. Rendez vous compte ! Il n’y avait pas d’enregistrements validés par huissier des propos de l’impétrant. Ce n’étaient que des rumeurs colportées par des mal pensants.


On aura noté que Frêche ne faisait que dire tout haut ce que 60% des français pensait très fort. N’en déplaise aux caciques du PS qui n’auront pas eu le « front » de mettre leur sanction à exécution.

 

lire aussi  Fraîche Ségolaine

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

TOTOF 30/11/2006 09:22

Comme quoi la gauche n'est pas endormie par l'hypocrisie qui reste tristement sa seule arme pour convaincre.