Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 17:32

sarkozy-obama-difference.jpg

Ils ont tous gobé le coup du diner privé. Même les moins enclins à faire du cirage de pompes ont entonné le refrain de la p’tit bouffe entre copains qui se font une teuf pour effacer un petit froid.

Même qu’ils ont causé moules frites, hamburger et french fried, pendant que Michèle et Carla devisaient point de croix ! On va finir par croire que pour être journaliste accrédité à Washington il faut encore boire le lait au sein de sa mère. Inutile d’avoir roulé sa bosse, il faut surtout avaler tout ce que les « spin doctors », comme on dit chez les rosbifs, ont décidé de vous servir.

La vérité est qu’un président reçu à la maison blanche est en droit d’attendre un traitement de chef d’état. Un diner protocolaire avec les sommités du pays qui l’accueille, les présidents des chambres, les sénateurs importants, les directeurs de journaux et autres personnalités qui façonnent l’opinion publique auprès des indigènes.

Ce traitement de chef d’état n’a pas été réservé à Carla Bruni Sarkozy, le célèbre mannequin accompagnée de son dernier copain, un certain Sarkozy Nicolas, avocat et présentement locataire rue du faubourg st Honoré.

Le diner privé c’est une insulte au statut de chef d’état, c’est une entorse au protocole que le président de la république, Mr Sarkozy, aurait refusé, s’il avait eu le costard qui convient au job.

Mais voilà, il ne l’a pas et il était ravi de causer moules frites avec son pote Barak, qui lui a le sens de l’État et n’a pas souhaité s’afficher avec un nain.

Vous imaginez la Cène, pardon la scène  !


Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

astrid 04/04/2010 12:47



ce n'est qu'une mise en cene.


 



bernard 04/04/2010 09:43



On peut le voir ainsi.


On peut aussi penser qu'ils ont décidé, malgré leurs divergences, d'envoyer un signal fort sur des relations amicales quand les relations diplomatiques entre les deux pays sont un peu tendues.