Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 11:06

bouclier.jpgC’est à n’y rien comprendre. Le bouclier fiscal serait – entend-on - en voie de suppression-suspension. N’entrons pas dans le débat du bien fondé de cet allègement consenti aux plus fortunés : utile ou néfaste à la relance économique ? Cette loi était encore essentielle, aux dires des dirigeants, à la veille du deuxième tour des régionales.

Mais parce que la majorité a eu la gueule de bois au lendemain de ce scrutin l’intouchable loi TEFA se révèle amendable. Quant à faire de la politique politicienne, caresser l’électeur dans le sens du poil encore faudrait-il le faire à bon escient, c’est à dire avant les élections plutôt qu’au lendemain d’une déculottée.

L’abrogation de cette disposition dans les présentes circonstances soulignera qu’au sommet de l’Etat on est plus en phase avec les réalités, avec le sens commun. Un fils à la tête de l’Épad, un copain cumulard à l’EDF, un socialiste à la Halde, une marocaine sans papier régularisée contre l’avis des autorités : c’est le fait du prince qui semble faire loi, jusqu’à ce que face à l’émotion publique le président renonce à ses projets.

On n’est plus dans l’action, mais dans la réaction. Le président n’agit plus, il détricote sans expliquer comment ce qui était utile et nécessaire hier devient inutile et contre productif aujourd’hui.

Il n’échappa à personne, sauf à ceux qui occupe le sommet de l’État, que le fils Jean à l’Epad, le maintient du bouclier fiscal en temps de crise et la mise en place d’une taxe carbone en prime  conduirait l’électeur à exprimer sa frustration. Ce qui advint.

Nouvelle difficulté avec ces volte faces, quand croire le président ? Quand il agit ou quand il réagit. Il a proclamé qu’il n’avait pas été élu pour augmenter les impôts, on peut craindre que cette déclaration ne passe à la trappe des bonnes intentions. Une fois supprimé le bouclier fiscal il n’y aura plus d’obstacle à ce revirement.

Alors tous unis pour le maintient de la loi Tefa, c’est notre meilleur bouclier contre la hausse de la fiscalité.



Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Jean Daumont 01/04/2010 12:04



   Cette fois, je suis d'accord avec votre analyse ...Il est certain et même avéré que le personnage est imprévisible et, par conséquent capable du meilleur comme du pire, ce qui est
d'autant plus hasardeux qu'il faut savoir de surcroît ce qui est meilleur et ce qui est pire ...



Jean Daumont 01/04/2010 12:02



   Cette fois, je suis d'accord avec votre analyse ...Il est certain et même avéré que le personnage est imprévisible et, par conséquent capable du meilleur comme du pire, ce qui est
d'autant plus hasardeux qu'il faut savoir de surcroît ce qui est meilleur et ce qui est pire ...



robert 01/04/2010 10:06



Candide a du ecouter Aphatie hier au grand journal de canal+ interrogeant segolene Royale !!!.


Le bouclier fiscal permet de debattre du taux d'imposition maximal admissible, disait il,d'ou la question à Segolene.


 Segolene s'est empressée de botter en touche.


c'est du très grand Candide que ce billet.



luc Echavidre 31/03/2010 13:02



Sarko n'est plus crédible, malheureusement, c'est devenu un imposteur! Au moins qu'il décide, avant de se faire éjecter, de réformer radicalement la fiscalité française ( les projets sont
dans les classeurs), supprimer l'ISF, faire payer à tous un impot progressif, lutter contre la fraude ...et le pays en sera gagnant.