Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 11:30

Le gouvernement passe la surmultipliée. Pas de répit pour les fumeurs qui début 2007 seront boutés hors des lieux publics. Le tabac oui, la fumée non ! Question de santé publique nous assène-t-on. Et que ceux qui pensaient pouvoir tirer une bouffée dans un coin isolé en seront pour leurs frais, en fait pour l’air frais car la rue reste accessible ainsi que les quais de gares désaffectées.


L’intention est louable, protéger la santé des français. Sa généralisation pourrait se révéler dangereuse. Réduire la vitesse a déjà permis d’économiser des vies. Rouler à 50 au lieu de 60 en agglomération c’est 1000 vies sauvegardées. Rouler à 40 au lieu de 50 ce sera encore beaucoup de tombes qui n’auront pas à être fleuries. Même que ne pas rouler du tout c’est 8000 vies épargnées. Qu’attend le gouvernement pour interdire de rouler.


Et si d’aventure il vous prenait de marcher, sachez que cette activité génère du CO² qui réchauffe la planète qui devient dangereuse à habiter. Comment le gouvernement ose-t-il encore nous faire marcher.


Pour rester en bonne santé il suffit donc de rester à la maison. Mais n’est ce pas le haut lieu des accidents domestiques qui ne tuent pas moins de 70.000 personnes par an ? Alors à la maison oui, mais à condition d’y être couché.


Ouf, enfin une situation sans risque pour la santé. Sauf à avoir oublié que 99% des gens qui décèdent meurent dans leur lit. Finalement autant fumer !

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 09:13

Le retour de la croissance par la confiance tient une place éminente dans la rhétorique des trois candidats du PS. Il ne nous aura pas échappé que les socialistes s’attribuent la capacité de régler tous les problèmes de la société par la magie de cette incantation. Ségolène Royal s’en est encore faite l’avocate lénifiante en prétendant conjuguer confiance et dialogue social, oubliant que la confiance, ça ne se décrète pas, ça se mérite ! Difficile dès lors d’escompter que la politique économique préconisée par Mme Royal pour booster, l’activité déclenchera une ferveur populaire puisque  la seule logique invoquée serait   …son arrivée !


Quant au dialogue social, il revient paré de vertus complémentaires. Dans le diptyque de la pensée socialiste les partenaires sociaux occupent –avant les élections -  une place de choix. Le dialogue social dont la finalité est de déplacer les règles de partage ne peut se nourrir que des fruits de la croissance. Cqfd. Quand il n’y a rien à distribuer le dialogue tourne vite au marché de dupes.


Coué n’en finit pas d’inspirer les sommités socialistes. C’est faire l’impasse sur la maturité des électeurs et leur attribuer une infinie crédulité que de prétendre que le pays n’attend que leur arrivée pour engranger les fruits d’une croissance volontairement bloquée par une droite bornée.

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 11:36

L’idée était fille du bon sens. Les français ne s’y sont pas trompés qui approuvent dans leur majorité que les profs travaillent le nombre d’heures pour le quel ils sont payés.


Alors quant à travailler, autant le faire dans les lycées et collèges en restant à la disposition des élèves. Madame Royal ex ministre de la famille et de l’éducation a parlé d’or. Une vidéo l’atteste qui fait les choux gras de ces ennemis candidats à la candidature. C’est un faux pas dont elle n’a pas tardé à mesurer l’effet déplorable dans l’électorat acquis au PS, celui des fonctionnaires dont les plus gros rangs émanent de l’enseignement.


Les syndicats se sont engouffrés : offusqués qu’on puisse douter de la quantité de travail fourni par leurs mandants. Royal a du faire le grand écart. Le courage en politique ne dure jamais longtemps. Qui peut encore croire en ses résolutions si à la première escarmouche elle renie ces propres convictions.


L’occasion lui était donnée de montrer sa capacité de résistance : elle a tourné casaque sans même mener bataille. Pour une fille de soldat c’est une bérézina.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 14:40

Chris et Watson ont ouvert la boite de Pandore. Deux mille ans trop tard. Nul ne saura jamais de qui Jésus était le fils mais aucun père de l’Eglise n’oserait aujourd’hui spéculer sur le dogme de la virginité mariale. Et pourtant il se trouve encore des pratiquants pour agir comme si le moine Mendel avait figé la génétique, et des croyants pour anathémiser ceux qui oeuvrent à dépister les malformations génétiques avant que le désastre ne soit fatal.


Que des croyants nourris d’obscurantisme laissent naître leur progéniture la sachant promise à une vie végétative au fallacieux prétexte de refuser l’eugénisme est un abus de pouvoir, mais que ces mêmes illuminés au nom d’une éthique dévoyée s’attaque à une institution dont le but est de soulager la détresse des victimes de ces malformations est une intolérable violation de la liberté de procréation.


L’évêque du Var complice de la fatwa lancée contre le téléthon est l’un de ces personnages qui rend les fous de Dieu et les fous d’Allah, à nos yeux, complices des mêmes errements. On le vouera aux mêmes gémonies et on regrette que pour ces gens là l’enfer ne soit rétabli.

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 09:46

L’information n’a pas été commentée. Elle a été livrée subrepticement comme si ses auteurs ne tenaient pas à en faire la publicité et pourtant elle est d’importance. La route de Jean Marie est dégagée ! Fini pour lui les tracas, les incertitudes, le stress de la pêche aux signatures. Les 500 il les aura, merci l’UMP. qui autorise ses encartés à soutenir la candidature du président du Front.

Le PS avait fait grand bruit en interdisant à ses maires de prêter leur concours aux candidats d’autres partis, à savoir les radicaux ou l’extrême gauche. Il avait plongé dans le désarroi les grandes gueules trotskystes forcées d’admettre leur incapacité à obtenir le quorum auprès des municipalités.

« Nihil obstat » à ce que les cinq millions d’électeurs qui apportent leurs suffrages au Front National puissent exprimer leur préférence grâce à la bienveillance de Nicolas. Le geste est généreux, est-il désintéressé ?

Certainement pas, mais il pourrait se révéler dangereux. Il suffirait d’un léger transfert de voix pour qu’au premier tour Le Pen devance tous les autres candidats et que s’inverse l’ordre d’arrivée des suivants. Autrement dit que Ségolène arrive royalement seconde et renvoie le candidat de l’UMP à la mairie de Neuilly.

Le jeu est risqué mais ne doutons pas que si le pari est gagné il permettra à Sarkozy de récupérer au second tour des voix dont on doute qu’il revendique haut et fort les avoir jamais achetées.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 11:03

Dieu l’aura laissé à mi-chemin. L’inspirateur quotidien de la politique américaine a fait faux bond à son chevalier texan. En convertissant ses ouailles au rite démocrate il manifeste sa colère contre celui qui prétendait hier encore en être le plus inconditionnel des serviteurs. Mais que de dégâts ! Combien de vocations intégristes suscitées pendant son règne, combien de graines d’une haine inextinguible aura-t-il semé depuis qu’il a entrepris sa croisade contre l’axe du Mal.

Sans doute Dieu était-il fort occupé à traiter des affaires de la plus haute importance pour avoir abandonné la bride sur le cou à son suppôt texan. Il ne mesura que sur le tard les vagues de convertis qui venaient grossir les rangs des fous d’Allah pendant que ses fidèles plus clairsemés que jamais rasaient les murs d’églises vidées de leurs curés.

Les voies du Seigneur étant impénétrables on parie qu’il a un plan B. Qu’il va surprendre tout son saint-frusquin comme lorsqu’il envoya son fils annoncer que la fin du monde était pour demain. L’effet d’annonce fut certain tant il y gagna en conversions de païens. Mais l’affaire fit long feu et fut sans lendemain.

Pour retenir les fidèles et faire revenir à lui ceux qui l’ont déserté on aura l’immodestie de lui faire une suggestion. Pourquoi pas fusionner avec son alter ego et décider qu’Allah et Dieu ne font plus qu’un. Parce qu’enfin, l’un comme l’autre, vous n’êtes que le fruit de l’imagination de ceux qui s’entretuent pour mieux vous porter aux nues. Décidons l’armistice, puisqu’on l’a vu avec Bush, Dieu et Allah même combat.

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 21:10

On n’aura de cesse de flétrir cet Etat prétendument démocratique qui poursuit ses croisades dévastatrices. Au nom d’un Dieu dont il s’arroge le qualificatif d’élu, ce peuple poursuit son œuvre revancharde, et puisqu’ils ont survécu à une tentative d’extermination ses soldats déciment, éliminent les innocents qu’ils hachent menu sous le feu de leurs machines à tuer.


On comprend ceux qui spoliés de leur terre ne songent qu’au jour inéluctable où cet Etat meurtrier sera rayé de la carte du moyen orient.

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 09:57

La liste s’allonge et rien n’indique un ralentissement du mouvement. C’est certainement un signe de vitalité et une exception bien hexagonale : pas un politique qui ne se respecte et ne songe à postuler à la candidature suprême. Il y aura bientôt autant de noms de postulants que de fromages dans ce pays.

La prétention affichée par bientôt une cinquantaine de quidam qu’elle détient une part de vérité que leurs concitoyens auraient beaucoup à perdre à ne pas partager est répandue chez tous ceux qui pointent sur la liste des prétendants a la fonction présidentielle.

En ont-ils la stature, ont-ils les ressources intellectuelles, ont-ils le sens de l’intérêt national, une vision du rôle de la France ? Peu leur en chaut, ils veulent faire entendre leur voix, et peu leur importe si en ajoutant à la confusion ils participent à la dispersion des suffrages et font litière des chances des candidats de premier plan.

Pour un Lang qui renonce, combien de Chevènement ? Pour une Taubira qui s’efface combien de nouveau Hulot ? Certes beaucoup n’auront ni le souffle, ni les signatures pour prendre le départ mais le brouillage des messages aura laissé des traces. Le petit électeur aura été pris en otage par des rhéteurs en mal d’estrade qui l’espace d’une pré campagne auront distillé l’illusion que le politique pouvait se passer de faire des choix et que le français méritait d’avoir le beurre, l’argent du beurre et pourquoi pas la fermière pour empaqueter tout ça.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 18:24

Il est sorti libre. Il a défié l’ordre, saccagé, détruit, puis s’est laissé arrêter assuré qu’il est de son impunité. Dans la France de Chirac on est tous égaux devant la loi, si on est français moyen, très moyen.


Mais si on est presque rien, par exemple si on appartient à un gang d’une cité « défavorisée » on peut commettre méfaits sur méfaits. A Savigny le Temple la police s’est excusée d’avoir envisagé la mise sous verrou des casseurs pris la main dans le sac.


En Gironde, c’est le chantre de l’obscurantisme, le casseur le plus médiatisé de l’Hexagone, José Bové qui après les centaines de milliers d’euros de dégâts commis dans des silos de maïs transgénique sort de la gendarmerie sans être mis en examen.


Le point commun à ces deux évènements : la pétoche de nos gouvernants. On joue les matamores, on pérore à la tribune de l’assemblée comme dans les studios de télé, mais sur le terrain les politiques baissent les bras. On ne veut pas risquer d’affronter ici la rue à Savigny, là la campagne en Gironde. Alors la loi est foulée au pied par les vainqueurs de cette démocratie directe qui tiennent le haut du pavé dans la France profonde.


Pas besoin des comités citoyen prônés par mme Royal, il y a longtemps que la loi ne concerne plus que la minorité qui croit encore aux valeurs de la République. On comprend que ces français là soient de moins en moins nombreux.

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 17:45

En ce 4 novembre frisonne-t-on dans les chaumières ? Fait-il déjà un temps à ne pas laisser un canard dehors ?  Le réchauffement climatique dénoncé hier aurait-il été submergé par une vague de froid polaire ? Pas vraiment. Le mercure flirte avec le zéro, ce qui en période pré hivernale se produit…annuellement !


Quid donc de ce trou noir, de cette gigantesque panne d’électricité dont on se fut gaussé si elle avait plongé dans une nuit opaque la Californie. Qu ’en pense ce Mr Hulot, cette Mme Voynet, et ce chantre de l’obscurantisme, alias José Bové ?


Ils sont, ce matin, aux abonnés absents. Eux qui empêchent la construction de centrales électriques, s’opposent à l’édification de nouveaux barrages, manifestent contre la réouverture des mines de charbon et militent pour le développement des éoliennes pourvu qu’elles ne se situent pas dans leur champ de vision se terrent dans leur trou noir. On les invite à y rester et si possible à se faire oublier.


La défaillance du réseau qui causa le trou noir est un signe avant coureur de ce que nous réserve un monde tombé sous la coupe des barbus écolos dont les imams sont – n’en doutons pas -  équipés de groupes électrogène, gros consommateurs de fuel et émetteurs de gaz à effet de serre.


On attend de nos dirigeants qu’ils pointent les contradictions de ceux qui votent vert et refusent de troquer leur halogène pour une lanterne au pétrole lampant.

 

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article